Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

mardi 11 juillet 2017

Calofornie, sécheresse, incendies, et le Trump Solar Wall...

Massacre à la bitumeuse!
Les canadiens du bon monsieur Trudeau, bien pour tout rapport, seraient bien inspirés de cesser l'exploitation de leur très dégueulasse pétrole bitumeux, surtout qu'avec le blue oïl project à 30$ le baril, les bitumeux ne sont plus tout compétitifs.

Info 2016...
Cela évitera aussi que des criminels mettent le feu à la forêt canadienne, juste pour stopper la production et faire remonter les cours de l'or noir, ce qui doit quand même bien arranger le gouvernement...

Coté américain, c'est la sécheresse sévissant depuis cinq ans en Californie, qui provoque des incendies majeurs.

Avant...
C'est d'autant plus déplorable qu'il y a une grosse flaque d'eau juste à coté, qui s'appelle le Pacifique.

Plus au sud, c'est la frontière avec le Mexique, là où Donald Trump veut faire construire son mur solaire.

Solaire ne veut pas forcément dire photovoltaïque, cela peut se traduire aussi par thermique, et en s'inspirant des travaux de Naval Group sur la géothermie des mers, ou maréthermie.

Maintenant!
Voyez-vous, en matière de production d'eau douce et d'électricité (la Californie manque aussi d'électricité), dans des zones côtières et sèches,  la maréthermie est "the solution".

En plus de l'électricité pour pomper l'eau de mer, le mur de Trump pourrait fournir beaucoup de chaleur pour évaporer cette dernière, et produire encore plus d'électricité, tandis que la vapeur d'eau après refroidissement, redeviendrait liquide, sans sel, et potable.

Des installations de ce type, tout du long de la côte californienne, permettrait de mettre un terme à une sécheresse qui va finir par faire de la Californie, une succursale de l'Enfer.

En plus, l'eau est à turbiner dans des pipes Lucid Energy, comme ça, on produit encore de l'électricité, dont raffolent la Silicon Valley et les serveurs de ses data centers (voila pourquoi il ne faut pas subventionner l'eau).

A noter que les apparences sont parfois "trumpeuses",  le chaud, ça peut aussi faire du froid, c'est le principe du frigo... Et donc, les PDG des green-techs multinationales qui maudissent Trump, ne sont pas si verts que ça, vu qu'ils sont en train de ruiner la Californie avec leur business, provoquant une sécheresse qui génère chaque année des incendies géants participant à la déforestation dénoncée par Hulot, tout en dégageant par combustion à l'air libre, des millions de tonnes de CO2!

Conclusion, Sundar Pichai tu n'es qu'un gros crade! Et même chose pour tous tes homologues, vous devriez sérieusement penser à mettre vos machines dans les caissons étanches d'Aquacity!

Parce que bizarrement, il y a de l'argent à mettre dans l'hyperloop du très subventionné Elon Musk, mais il n'yen a pas pour installer des tuyaux pompant l'eau de mer, alors que de son point le plus éloigné, San José doit être à environ seulement 30 km du Pacifique!!!

Et ce, alors même que des solutions de refroidissement à l'eau de pluie et avec récupérateur/échangeur de chaleur, existent...

Bande d'escrocs salopards, qui se la pète "je sauve la planète", tout en abusant la naïveté humaine, tel un troupeau hurleur, de hulots militants en rut...

Helioclim, sait faire du froid avec du chaud!!!
Et comme le CO2 du gaz et des centrales au charbon, peut aussi alimenter des pipes à turbines, pour produire du pétrole bleu à 30$ le baril, là où il y a du soleil et de l'eau de mer pour les algues, les Etats-Unis ne risquent pas du tout de manquer d'énergies propres et pas chers!

D'ailleurs, le pays devrait cesser de subventionner Tesla (combien de km de mur solaire avec 2,4 milliards de $?), et mettre ainsi fin à la prime spéculative sur le lithium de Bolloré.

Sandwich électro-intensif!
Papy hulot à coté, c'est juste une grosse décharge à déchets nucléaire, mais bons, il doit avoir quelques actions EDF qui justifient son choix...

Trump moqueur...
Toujours est-il, que Donald va pouvoir se payer la tête de César Jésous Emanuel, pour lui dire que le CO2 du charbon et gaz, n'est plus un problème, mais que par contre, Hinkley Point et Flamanville, c'est pas vraiment fiable, et plutôt vraiment très, mais alors, très cher comme piètre solution! Tandis que Total va royalement se planter à produire du pétrole au Qatar, pendant que Merkel lèche minablement le cul d'Erdogan, qui lui, ne veut ni du gaz de Chypre, non annexée par son armée, ni de la COP21, qui ne sert à rien, puisque non contraignante pour personne...

Macron qui pleure!
Par contre, Macron va pouvoir coller 100 balles sur les JO... Car faire des JO dans une Los Angeles sans eau... vous marrez pas, nous n'y avons gagné que des impôts supplémentaires...

Reste que c'est quand même pas terrible la kommandantur du couple franco-allemand, décidemment, Trump va bien se marrer pour ce 14 juillet...