Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

samedi 8 juillet 2017

Travailleurs détachés, fraudes, et ONG subventionnées pour faire rentrer illégalement des clandestins!

Travailleurs, agriculture espagnole!
Je suis dyslexique, à chaque fois que je veux écrire ONG, je manque d'inscrire à la place OGM...

Mais, la raison, que mon subtil inconscient à fini par dévoiler à ma curiosité qui en avait de marre de turbiner à l'insu de son plein gré, C'est que les ONG (et ça vaut aussi pour télé spoutnik from Vladimir), ça modifie quand même l'ADN d'un pays, à commencer par l'Union européenne, qui avec l'ONU, l'OMC, et le FMI, sont les ONG les plus influentes de ce monde!

ONG subventionnée!
Si vous n'êtes pas d'accord, c'est pas grave, c'est quand même avec nos impôts, et c'est donc dans un esprit très démocratique, que, à longueur de décennies, des élus censés défendre nos intérêts, se soucient beaucoup plus du business des gros lobbys mondialistes ...

La preuve par neuf, en France, nous sommes plus de 70% à vouloir remettre des frontières, et à arrêter l'immigration de masse, qui est légalisée par la république des 25% de ploutocrates qui votent Macron.

Nouveau racket de l'UE!
En quatre ans, ce sont quand même, excusez du peu, 250000 clandestins qui sont rentrés en France, et l'on ose nous dire en plus, qu'ils ne veulent pas venir dans notre pays... Si seulement c'était vrai!

On nous prend pour des cons, tellement en plus, on nous prend notre argent pour subventionner des ONG qui font rentrer des clandestins en toute illégalité, sans jamais être sanctionnées!

DGCCRF
Et même quand ils vont Allemagne, l'Europe  a inventé "le travailleur détaché" pour pouvoir réexporter le clandestin fraichement légalisé, et toujours avec nos impôts, tout en nous expliquant, que le niveau beaucoup trop haut d'imposition, n'est dû qu'aux fonctionnaires!

Il est vrai qu'il y a les fonctionnaires qui ne servent à rien à nos dépends, du type ceux qui font la "com" à Macron... Et puis, il y a ceux qui bossent... Ceux qui démantèlent les réseaux de vrais clandestins, faux travailleurs détachés, chez des agriculteurs, qui à mon avis doivent être syndiqués FNSEA, et toucher de grosses subventions (encore nos impôts) de la PAC européenne, pour pouvoir assécher les nappes phréatiques d'une eau elle aussi subventionnée, tout en polluant les sols, afin que de produire une malbouffe qui nous rend malade, aux frais de la Sécu que nous finançons...

C'est vrai que nous ne sommes rien, tellement on nous prend à répétition pour des cons!



Tout agriculteur employant des clandestins en France où à l'étranger, devrait voir sa production interdite à la vente, et son entreprise agricole saisie pour remboursement à hauteur du double du préjudice! Ceci, grâce à des contrôles effectués par le personnel de la répression des fraudes, qui eux seraient employés par nos ambassades se trouvant dans les pays importateurs.

Trafics et pédophiles avec nos impôts!
D'ailleurs, le contrôle devrait être étendu à tous les secteurs économiques, et donc, les fonctionnaires utiles, il en faut! Car pour le coup, ils rapportent de l'argent!

Attention donc au piège redondant, du trop de fonctionnaires, mais supprimons les diplomates qui ne servent à rien, pour les remplacer par des agents de la Répression des fraudes...

De même que les ONG aidant des clandestins à rentrer illégalement sur notre territoire, ainsi que leurs donateurs et activistes, devraient être condamnés à financer intégralement les coûts de prises en charge de ces clandestins, financement partagé avec les pays de provenance!

Et bien-sûr, fin de toutes subventions, et interdiction de présence sur notre territoire , des ONG et activistes étrangers condamnés!

Clampin républicain!
Et vous allez voir que les impôts et les clandestins, vont d'un seul coup diminuer drastiquement et que nous allons respecter, Ô, comédie dramatique, les critères que nous impose l'UE en matière de finances publiques, comme nous le rappelle fortement l'acteur Edouard Philippe, dénonçant un trou de huit milliards, tout en étant favorable à l'EPR à plus de dix milliards!