Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

vendredi 30 juin 2017

France: Enième rapport de la Cours des Comptes dénonçant les déficits, mais toujours sans évoquer leur principale cause...

Corruption du Monde, En Marche!
Il y a peu, nous avons vu le tout neuf Jésus Emmanuel faire de la real politique envers El-Assad. Merkel, elle, va saluer les commis politiques des gangs mexicains au pouvoir dans ce pays, tandis que le gros client Xi Jinping met Hong Kong au pas, et que France et Allemagne soutiennent le gazoduc Nord Stream 2 de poutine...

Constat, ceux qui nous dirigent font des affaires depuis des décennies avec ce qu'il y a de plus pourri sur la planète!

La corruption étant une pandémie, forcément les petits mammifères employés par les multinationales, s'adaptent, avant que de revenir ici mettre à contribution leurs nouvelles compétences...

Corruption en France
Et comme ils évoluent dans les plus hautes sphères de la société, ils gangrènent tout!

Combien nous coûtent réellement le terrorisme, en dépenses, mais surtout en manque à gagner, la criminalité, le vandalisme, la délinquance, l'administratif des policiers, les tribunaux, et les prisons surpeuplées?

Et comment un état peut-il empêcher la démultiplication de tous ces maux quand il ne dégage pas séance tenante, l'imam qui prêche la haine de France, pour cause de business avec l'Arabie et le Qatar?

Là débute la corruption, mère des nombreux très coûteux autres maux qui en découlent!

Déjà, il faudrait une prise de conscience au plus haut niveau chez les décideurs encore intègres, que les, Areva, EDF, Total, Engie, l'internationale du BTP, et les gens comme Bolloré et consorts, ne sont pas des richesses pour notre pays!

Ce sont au contraire, ceux qui nous ruinent en tissant des liens avec les porteurs de pandémie, et en poussant la dépense publique vers des projets aux coûts pharaoniques (EPR, stades de foot, TGV, loi SRU, etc), qui ne sont que pures dettes sans retour d'investissement, car non rentables dès le départ...

L'Etat, qui ne peut justifier son autorité que par la protection qu'il est censé apporter à chacun d'entre nous, autorise EDF à mettre en péril toute une région de France, en autorisant l'exploitation d'un EPR mort-né, juste pour pouvoir l'exporter dans la Chine de Xi Jinping, la voila la sinistre réalité...

A partir de là, comment voulez-vous que cet état incarne la morale, entre lui et un jeune délinquant, qui est le plus gros vandale?

Combien de gens ont des cancers à cause du nucléaire, et combien à cause des sites industriels contaminés, de la malbouffe promu par la FNSEA, et du diesel des constructeurs automobiles?

Quels en sont les coûts réels, entre prise en charge par la Sécu, non productivité et non consommation des malades?

L'Etat détruit la vie de centaines de milliers gens et de leurs familles, pour faire les carrières et les bonus d'une bande d'énarques et de leur carnet d'adresses.

Tout ça pour accoucher de six millions de chômeurs, dont les plus grands coûts sont encore, la non consommation, et la non productivité, alors que le chiffre d'affaire du textile, industrie à forte main d'oeuvre, à été totalement détruite par ces mêmes énarques, et pèse plus que l'automobile et l'aéronautique réunis!

La cours des comptes peut proposer cycliquement des économies rustines, cela ne résoudra rien tant que le logiciel promouvant la corruption aux plus hauts niveaux, ne changera pas!

Et la première des choses à faire pour faire des économies, c'est de remettre de la démocratie par le biais de référendums copiés sur ceux des suisses.

La seconde, c'est de donner la parole à ceux qui ont des idées, même si ces idées peuvent paraître utopiques dans un premier temps, l'utopie étant de très loin, bien plus salutaire que la pourriture qui nous gouverne (au sens large)!

A ce titre, la Cours des Comptes devrait mettre en ligne une boîte à idées citoyennes, pour que les français proposent leurs solutions, et quelles soient visibles par tous, loi des lobbys, des énarques, et des politiques...

J'en propose une, qui pourrait faire économiser des milliards, à l'état, aux entreprises publiques, et aux collectivités locales, en remplaçant pendant ce quinquennat, la consommation énergétique actuelle de tous leurs bâtiments, par des énergies renouvelables et locales, ce qui créerait des centaines de milliers d'emplois directs.

Ce qui concrètement veut dire, substituer les factures énergétiques actuelles par des crédits beaucoup plus légers, finançant ainsi les travaux permettant l'autonomie totale des bâtiments.

Pour financer ces crédits, tous les acteurs pourraient émettre des obligations achetables par toute personne physique résidant en France plus de six mois par an, et par toute entreprise ayant son siège social dans le pays, et ce, sans aucune intervention étatique, ni subventions pour rendre étanches les bâtiments, avec des matériaux pétro-synthétiques, sur une planète qui se réchauffe.

Et seules les entreprises produisant (progressivement aussi avec des énergies renouvelables) à 100% en France (hors matières premières, mais qui peuvent provenir du recyclage) les matériels nécessaires, pourront répondre aux différents appels d'offres, avec bien-sûr, une mutualisation obligatoire des solutions et des achats par les différents organismes concernés.

Locale = zéro coût de transport
Par ailleurs, les véhicules légers utilisés par tous ces organismes (mesure à étendre aux entreprises), devront être 100% électriques d'ici cinq ans (fabriqués aussi à 100% en France), et alimentés sur tout le territoire, par de petites unités autonomes (photovoltaïque, roues à aubes, turbinage des eaux potables et usées, cogénération bois), réduisant ainsi drastiquement la facture de carburant du secteur public, et les importations liées à cette facture, sans oublier, les gains sur les dépenses de santé économisées et les catastrophes naturelles.

J'invite donc le président de la cours des comptes, Monsieur Didier Migaud, à montrer l'exemple en mettant ce projet sur la place publique.

Ces travaux ne seront qu'une émulation, car les entreprises privées, et les particuliers suivront, générant ainsi la croissance, permettant enfin, et sans casse sociale, une vraie réforme de l'Etat!

PS: C'est beau de rendre hommage à Simone Veil, M. Macron. Mais est-ce vraiment sincère en serrant les mains des tortionnaires d'aujourd'hui? On peut sincèrement en douter...