Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

samedi 3 juin 2017

"Great World"! Propositons sur "La Tribune", à transmettre au président Macron, et à son Ministre, Hulot...

Bonjour,

Plutôt que de blablater inutilement sur le dinosaure Trump, je propose aux lecteurs de la Tribune une liste de solutions, permettant selon moi, d'éradiquer totalement les énergies fossiles et le nucléaire de notre pays en un quinquennat.

Ceci aussi, afin de démontrer toute l'hypocrisie de ceux qui prétendent oeuvrer pour un "great world". Ambition personnelle, je souhaite que ce post fasse la "Une" de la Tribune, comme la réponse d'un simple citoyen, soit lu par Mr Macron et son ministre de l'environnement!

Ces solutions concernent aussi bien notre indépendance énergétique, que notre facture extérieur, ainsi que des économies de masses sur les coûts de la santé et l'environnement, en mettant véritablement en place, un monde beaucoup plus sain... Peut être le "Great World" annoncé!

Commençons par des chiffres, source: https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_en_France

L'industrie de l'énergie en France représentait 1,7 % du PIB en 2013, soit environ, 136000 emplois directs et indirects (0,6 % de la population active) en 2012, et 25 % des investissements de l'industrie (2,7 % des investissements totaux en 2013).

La facture énergétique totale de la France était de 54,6 Mds €, représentant 2,6 % du PIB en 2014, pour un déficit du commerce extérieur de 53,8 Mds. La facture pétrolière à elle seule, a atteint 45 Mds € cette année là (82 % du total), soit, 54 millions de tonnes de pétrole brut importé, la facture gazière était de 10,3 Mds € ,et la facture charbonnière, de 1,4 Mds €.

En face nous produisons environ 214 millions de tonnes de déchets verts, chaque année. Global Bioenergies est capable de produire une tonne d'essence 100% verte, en traitant quatre tonnes de déchets, dont ceux issus du bois.

Il y a 8950 km d'autoroutes en France, dont le haut des talus peut être boisé de chaque coté (là où cela ne pose pas de problèmes de sécurité), avec des essences (ex: saule et peuplier) à croissance rapide, exploitées en rotations très courtes (4 ou 5 ans). Mais aussi, 35000 km de voies ferrées (exploitées ou pas), et 14000 km de canaux fluviaux.

Au 1er janvier 2015, le parc automobile en circulation en France était estimé par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) à 38 408 000 véhicules, divisé comme ceci...

31,8 millions de véhicules particuliers
5,98 millions de véhicules utilitaires légers (inférieurs à 5 tonnes)
0,628 millions d'autocars, autobus et véhicules industriels (supérieurs à 5 tonnes)

Mesures:

- Interdire le fret routier international pour le basculer sur le ferroviaire et le fluvial.
- Rendre obligatoire la motorisation électrique pour tous les véhicules utilitaires légers, qui parcourent en moyenne 150 km par jour, idem pour les transports collectifs.
- Interdire les véhicules diesel neufs des particuliers, pour les remplacer par des véhicules au biogaz.
- Ne garder le biodiesel que pour la plaisance.
- Produire du kérosène en recyclant les pneus et les huiles usagers.
- Couvrir tous les échangeurs autoroutiers se situant dans, et à proximité des zones urbaines, de panneaux photovoltaïques, ainsi que les verrières des gares, les aéroports, les stades, les bâtiments industriels, les ports, etc...
- Récupérer la chaleur dégagée par ces panneaux, pour le chauffage urbain.
- Rendre obligatoire les LED pour l'éclairage public.
- Ensuite, 270000 km de cours d'eau en France, si l'on fait (pour l'exemple) une moyenne d'une roue à aubes par km, cela fait...
- Plus, 800000 km de conduites d'eau potable, dont une partie à forcément la taille suffisante pour être turbinée (Lucid energy).

Rien qu'à ce stade, je pense que nous aurions déjà trop d'énergies... Avec des centaines de milliers d'emplois directs créés, une indépendance énergétique totale, et une facture extérieure excédentaire!

Reste encore la cogénération au bois, dont la production de CO2 peut être capté pour nourrir des algues produisant, bitume, plastiques, et peintures.

Plus, planter du ricin dans le sud de la France pour produire des huiles moteurs, plus le chauffage solaire et le poêle à bois... et j'allais même oublier la géothermie...

Et même si je ne sais pas tout chiffrer, je sais que le potentiel (quasi totalement inexploité) est là!

J'attends donc, en tant que célèbre inconnu, de voir si les responsables de la Tribune, vont mettre le nez des responsables politiques, dans le digesteur de leurs propres contradictions?

Question très pertinente à quelques jours des législatives...

"Great World", qu'il a dit!

http://www.latribune.fr/accord-de-paris-le-retrait-des-etats-unis-est-il-si-dramatique-