Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

jeudi 4 mai 2017

France, présidentielle 2017, ou le triomphe des spartakistes européens...

http://albert-robida.blogspot.fr
La France est un pays de jacobins, même aux temps monarchiques, la centralisation était de rigueur.

Ce qui fait que nombreux sont ceux qui se croient à droite, tout en étant formaté de gauche à la pesante bureaucratie, l'administratif inutile, l'absence de toute initiative, la verticalité du pouvoir, exercé par une hiérarchie qui ne doit d'exister que grâce aux deux premières obligations étatiques.

Là se trouve le mal de notre pays, avec pas vraiment de solutions de rechanges, ceux qui pestent le plus pour supprimer les obligations administratives, voulant le plus souvent rétablir des obligations religieuses à la place, le bon peuple garde ce qu'il estime être le moins pire...

C'est exactement ce qui va se passer dimanche! Les français sont très las...

Les corbeaux...
Las des cathos moralisateurs qui tapent sans vergogne dans la gamelle commune, que cela soit Boutin 9500 euros par mois pour pondre un rapport sur la mondialisation, Fillon et sa soubrette rémunérée par le contribuable, ou tout autre de même acabit, tant le culte et son élite paroissienne, sont doués pour s'accaparer les deniers publics.

A mi-chemin entre la messe et l'assemblée syndicale, en passant par le match de foot qui se finit au bistro, il y a l'extrême droite. Fille unique de l'Eglise et de l'extrême gauche, enfant déglinguée de par ses mères, elle cumule les pires des deux maux. En résulte un total manque d'intelligence, et une incapacité à comprendre les mécanismes économiques, compensée par une violence qui n'a pour but que de dissimuler cette incompétence, avec effet d'entraînement pour ses troupes.

C'est ce qui c'est passé hier soir, nulle sur tous les sujets économiques, incapable d'expliquer pourquoi abandonner un retour au Franc déjà farfelu, pour le remplacer par une double monnaie encore plus saugrenue, avec en plus, de poussives explications sur son soi-disant état stratège et la ré-industrialisation du pays, la candidate à voulue paraître dogue, alors qu'elle n'est que roquet, et elle a finit par apparaître comme dingue, aux yeux des téléspectateurs...

Livre
Du coup, l'universalisme a encore gagné en se servant du FN pour diviser, une gauche de banquiers, une gauche qui comprend tout à l'économie de marché, pour mieux appliquer son Internationale en détruisant les frontières et les identités par l'entremise de son ultralibéralisme.

Sa pensée n'est pas faites pour enrichir les pauvres, anecdotiques et insignifiantes fourmis comme le dit Attali, mais seulement pour ruiner tous ceux qui s'opposent à elle.

Raison pour laquelle les anarchistes no-borders peuvent cramer des flics en toute impunité, ils sont utiles et protégés, ils terrorisent au bon moment, ce sont eux qui organisent les marches et autres évènements, et passent à la télé juste avant l'élection...

Marrant quand même, dans le langage journalistique il y ait une "ultra gauche" mais jamais d'ultra droite.

WHO?
C'est à dire qu'à la gauche de la gauche, il y a l'extrême gauche, et à la gauche de l'extrême gauche, il y a l'ultra gauche. Echelon hiérarchique supplémentaire bien utile, pour dédouaner tout gauchiste culpabilisant sur les méthodes de sa famille de pensée, destiné donc, à lui faire oublié que c'est sa propre idéologie révolutionnaire qui a fait naître ces méthodes!

Evidemment, le Pen qui tourne péniblement en boucle les marchés financiers et Pierre Bergé comme grands malheurs, sans jamais vraiment porter d'arguments expliquant en quoi ils pourraient êtres nuisibles, ne fait pas du tout le poids.

C'est en tenant ce type de propos qu'elle aurait marqué des point, plutôt qu'aboyer contre l'économie de marché pour amadouer les mélenchonistes, et contre Bergé pour séduire les curés.

Want?
Le PS est mort, vive les spartakistes, qui ne s'affichaient plus comme tels depuis les années 20.

La seule vraie phrase prononcé par Marine le Pen, c'est que c'est bien une femme qui va gouverner la France, et elle s'appelle Angéla Merkel, et sa muse s'appelait Rosa Luxemburg, aussi sûr que no-border, ça veut dire "sans-frontières"!

Et ce sont elles qui ont gagné le débat hier soir...

France, présidentielle 2017... Médiocrité absolue de Marine le Pen, qui m'a presque donné envie de voter Macron!

Piteuse pisseuse!
Elle a saboté le débat dès le départ! Il s'agit quand même d'élire le président de la république...

Ce soir, Marine le Pen a prouvé sa totale incapacité à gouverner, avec des attaques aussi stupides qu'imprécises, le rire de Satanas accablant ses propres débilités pour se terminer dans un racoleur sourire figé.

Rien n'est crédible dans le programme du FN, et surtout pas sa candidate, qui dès demain fera office de folle de Chaillot dans tous les journaux...

La vérité, c'est que, quand on a rien de sérieux à proposer, on fout le bordel pour masquer sa propre incompétence!

Marine le Pen est effectivement un parasite pour tous les nationalistes...

Je n'accablerais même pas Macron, qui pour le coup a été entraîné vers des bas-fonds insoupçonnés...

Le Front est condamné à renouer avec un nombre d'électeurs groupusculaires, grâce à une gamine de 50 ans, qui fait mumuse à la télé à l'heure où des français se font assassiner!

Une minable sans aucune dignité qui à ridiculisé la France pendant toute la soirée!

Macron élu à 65% avec 30% d'abstentionnistes!

Le Pen vas te cacher, vite, et ne reviens jamais...