Méli-mélo d'opinions géo-politiquement incorrectes, caricatures et vidéos, in french and english!

dimanche 30 avril 2017

France, présidentielle 2017... Ou comment mettre des algues dans son potage...

Loosers Party
Tiens donc, les rats républicains piaillent tous à l'unisson, suite au ralliement de NDA. Et bien, ils ne sont que rats et le resteront!  La trahison envers l'électorat LR, qui a suivie dans les minutes des résultats du premier tour, est juste impardonnable, et a finit de conforter l'union LRPS!

Aïe, aïe, aïe
Concernant Dupont-Aignan lui même, on passe chez "moi-je-la-fouine", qui n'hésite pas à sacrifier ses plus fidèles lieutenants pour servir ses ambitions, le genre de général à qui le soldat met une balle sur le champ de bataille!

De toute manière, il durera moins deux ans, et ce n'est pas lui qui portera la culotte, il y aura un sextoy dans son fauteuil, et finira le cul plombé au Mont-piété...

Je ne lui reproche pas son ralliement parfaitement logique, mais juste les mensonges affirmant le contraire pendant toute sa campagne... C'est très révélateur les mensonges...

Sinon, c'est toujours le même étatisme, le même nucléaire, la même centralisation, et exactement le même aberrant projet monétaire que le FN, même si ce dernier est mis en veille, chasser le naturel, il revient au galop...

Et puis j'en ai marre d'entendre "je suis gaulliste", mon grand-père et mon père étaient gaullistes, ils ont juste fait la guerre pour mériter le titre, moi je n'ai pas fait la guerre, je ne suis pas gaulliste...

D'ailleurs, si de Gaulle fut le grand homme de la Libération, je ne crois pas qu'il ait été très performant du point de vue de l'intelligence économique.

D'une manière générale, y'en a marre des références passées, Jésus, Marx, Jaurès, Louis XIV, Napoléon, de Gaulle... Ce serait bien de vivre dans son siècle, de cesser de nous vendre du futur avec des morts, bref, de penser par soi-même, d'imaginer des solutions qui ne soient pas le fruit de la pensée d'économistes du XVIIIe siècle, de philosophes du XIXe, et d'un général du XXe!

Mais pour le coup, se soucier des boues rouges d'alumine, c'est bien, si tant est que cela soit sincère, la solution se présente sous la forme de torches plasma avec la vitrification des déchets industriels et du BTP, pour en faire des gravats réutilisables comme remblais.

Il s'agit là d'une véritable politique industrielle à mettre en place à l'échelle du pays, et à imposer à des industries récalcitrantes...

De même qu'il serait bon de récupérer le CO2 des centrales au bois en cogénération, pour nourrir des algues et produire du bitume, des peintures, et des plastiques avec...

L'utilisation d'algues en remplacement du pétrole, étant une politique éminemment protectionniste dans tous les sens du terme, avec en plus, une augmentation de la rentabilité de centrales dont la production de chaleur serait mise à profit même l'été!

Tchin
Un coup à rendre Borloo vert de rage, d'autant plus que le marc de son pinard peut servir à faire du biodiesel pour la plaisance, ça tombe bien, Bordeaux, c'est sur la Gironde, et c'est mieux que d'en faire du diesel pour des poids lourds qui doivent prendre le train!

Loin, très loin du projet étatiste philippotiste, faire de la SNCF une entreprise de droit privé, pour lui permettre de contourner l'obligation des appels d'offres pour les marchés publiques, et créer ainsi le premier chaebol français, qui en toute liberté pourrait acheter du verre photovoltaïque produit à 100% en France, à  des entreprises dans lesquelles il détiendrait des participations, pour équiper les verrières de ses gares et autres bâtiments, idem pour des trains pendulaires 100% Alstom, et des talkies Crosscall (qui n'existent pas encore), même chose pour son mobilier, ses fournitures, ses produits d'entretien, ses uniformes, ses véhicules (100% franco-électriques), son informatique, etc...

Bien-sûr, toutes les entreprises fournisseurs, auront aussi l'obligation de se faire travailler entre elles, ce qui aurait pour conséquence, une renaissance à la vitesse du Pendolino, du tissus industriel français!

C'est beaucoup plus intelligent que de mettre des taxes aux frontières, qui finiront par nous revenir dans les dents.

Finissons par la débilité ultime que constitue cette idée de double monnaie, la BCE ne contrôle déjà strictement rien, le dieu unique ne fonctionne pas! Pour accélérer sa chute, et réduire nos importations extra-européennes, puisque c'est le but, autoriser tout types de transactions en multidevises, tout en se passant totalement sur cinq ans, de gaz et de pétrole.

Avec pour conséquences, une hausse Du dollar et une baisse de l'Euro face aux autres devises, l'état récupérait directement des devises par le biais des taxes, ce qui permettrait face à un Euro dévaluant graduellement, de cesser les emprunts d'état, pour les substituer par les plus-values réalisées sur les devises.

Politique financière qui serait conforté par l'éradication du chômage et de ses coûts, réalisée grâce à la politique du chaebol, politique industrielle, elle même renforcée par la chute de l'euro...

En économie, Machiavel est bien meilleur que César, reste à mettre en place le code des pirates pour que les français se partagent équitablement le butin, ultime motivation des troupes!