Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

mercredi 19 avril 2017

Le post du jour... Découverte de tipeee.com, pour mieux coller 100 balles à Macron!


Non! Ce titre n'est pas une invitation au meurtre d'Emmanuel Macron... Faut pas tout prendre au premier degré, et encore moins en faire un martyr!



Sinon, comme dit dans le titre, découverte de Tipee.com, et du trio "osonscauser.com".

C'est pas du tout bête ce qu'ils disent, mais je dirais qu'il manque un début et une fin à leur raisonnement... Oui, effectivement, je suis un peu chiant comme garçon, râleur, jamais content, style, schtroumpf grognon, mais en plus grand et en moins bleu...

Record à abattre!
Alors, le début, disais-je... Le CICE a été créé pour empêcher les grands groupes de délocaliser leurs sièges sociaux parce que la France est un enfer fiscal. Ce qui au passage pourrait occasionner la destruction de centaines de milliers d'emplois.

Donc, il a une utilité critiquable et facilement démontable. Pour cela il suffit de créer un secteur financier off-shore, très peu fiscalisé. Et comme ce secteur n'existe pas en France, il n'y a pas de pertes fiscales, mais seulement création d'activités et d'emplois, avec en sus une récupération fiscale indirecte à travers les loyers, la consommation des nouveaux salariés qui seraient employés, plus la création d'emplois indirects pour répondre aux nouveaux besoins générés.

World Paradise!
Au bout du compte, les grands groupes rapatriant leurs bénéfices étrangers en France plutôt qu'au Luxembourg, le résultat serait bien meilleur pour l'emploi, sans dépenser 41 milliards...

L'on peut compléter l'offre avec une bourse éthique (énergies renouvelables, bio, etc...) en multidevises, dont bitcoin et compagnies, qui soit ouverte 24/24 et 7/7 grâce à nos territoires ultramarins (25% de chômage), puisque ces derniers ont eu la bonne idée, de se trouver idéalement positionnés sur l'ensemble des fuseaux horaires.

Là, déjà, on est dans la création d'emplois en volumes XXL (secteurs [finance + technologie] à hauts salaires, générant une forte consommation et des emplois indirects), mais en plus, l'on peut aussi transformer 41 milliards d'euros de dépenses en 200 milliards d'économies pour l'état, qui emprunte chaque année, une somme identique sur les marchés!

Wonder Woman...
Bingo, et cerise sur le gâteau au beurre du lait de la crémière...

On dit donc (la fin), 41 milliards d'euros distribués comme salaire parentale (papa ou maman) dès le premier enfant, et pendant les 4 premières années après la naissance.

Précision, uniquement pour les ressortissants français, sinon c'est la boite de Pandore.

Donc on supprime les crèches et les maternelles (économies), mais considérant que c'est comme un emploi à 1850 euros nets par mois, en face se crée en moyenne 2 emplois indirects.

Re-donc, à 2,5 millions d'emplois X 3 = 7,5 millions d'emplois

Putain! Y manque 1 millions de travailleurs... Nan, je plaisante, y'aura pas chaque année 2,5 millions de nouvelles mamans, par contre, il va y avoir beaucoup de nouveaux bébés robots...

New baby boom
Mais c'est pas grave, en supprimant 6 millions de chômeurs, l'état économise plus de 100 milliards d'euros par an, et en remettant au travail et à la consommation 10% de la population, logiquement, le PIB doit augmenter au prorata, de 10% lui aussi... Soit sur la base de 2181 milliards en 2015, représenterait 218 milliards dont l'état se goinfre à hauteur d'un peu plus de 50% (remenber enfer fiscal).

Voili, voilou, justice pour tous et gros poutous...