Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

mardi 14 mars 2017

Europe VS Erdogan: Aux chiottes Turkish Airlines et son hub, des A350-900 ULR par le Pôle.... Bienvenue au Charcot club!

La Terre est une boule, la chose n'aura échappé à personne, raison pour laquelle, lorsque que vous faites un long voyage aérien, il est plus intéressant de prendre au nord en direction du Pôle, pour réduire du fait de la rotondité de notre globe, distances et temps de vol sans escale...

De fait, le dragon européen, qui en ce moment a les boules du fait du tyran-osaure Erdogan, ne sait ni compter, ni voler!

Devenue totalement amnésique du fait d'idéologies et croyances exogènes, elle en oublie même que les Boréales sont ses anges gardiens...

Du coup, face à une assemblée à la schizophrénie dévastatrice pour la résilience culturelle de notre continent, l'aspirant dictateur otto-maniaque, éructe et menace, sans avoir à subir de réelles résistances, ni de sanctions pour ses provocations...

Pire encore, le gouvernement français lui sert de balais chiotte pour faire circuler ses immondices!

Un conseil, tirez la chasse!

Le point faible d'Erdogan c'est Turkish Airlines, qui a tout moment peut se voir interdire l'espace aérien européen, et c'est aussi les centaines de milliers de touristes, qui bientôt n'iront plus d'eux mêmes en Turquie...

Evidemment, c'est un gros client pour Airbus, mais il y en a bien d'autres, surtout avec les tous nouveaux A350-900 ultra long range permettant d'effectuer des vols de 20000 km sans escales, et permettant ainsi de relier les capitales asiatiques en passant par le Pôle Nord!

A partir de là, les choses sont très simples, plus un seul vol en provenance ou à destination de l'espace aérien turc, ne pénètre l'espace aérien européen tant que des réfugiés utiliseront la Turquie comme base de provenance pour violer l'espace Schengen!

Idem pour les cargos, et fin de tout commerce avec ce pays!

Des mesures identiques doivent s'appliquer à l'Iran, à la Syrie, à l'Arabie et au Qatar, tant que ces pays n'accueilleront pas les réfugiés que leur guerre produit!

De plus, la réduction des temps de vols à grande échelle, aurait un impact sur la consommation de carburant et le cours du baril, et aussi sur la pollution...