Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, cartes, graphismes, et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

vendredi 10 mars 2017

France, économie circulaire: Pneus et plastiques à gogo, pour cesser de fabriquer des bobos...

14/03/2017

ERRATUM: La France génère 42000000 de pneus usagers chaque année, et non pas 42000000 de tonnes, comme indiqué par le site ConsoGlobe, mais le raisonnement reste valable pour produire les 4% de carburants aérien que la France consomme annuellement.

Economie, santé, environnement, emploi, tout est lié!

Savez-vous que 42 millions de tonnes de pneus finissent en décharge chaque année en France, sur un total de 200 millions de tonnes pour l'Union Européenne.

Savez-vous que la société franco-allemande, Pyrum Innovation, produit une essence à 20 centimes le litre à partir de pneus recyclés, avec un procédé qui utilise des fours électriques?

Savez-vous que l'électricité photovoltaïque vient de battre un nouveau record, en affichant un coût de production de 62,5 euros du mégawatt heure, contre 80 pour l'éolien, et 120 pour l'EPR de Flamanville?

Ce qui accroit encore davantage la rentabilité d'un système utilisant des fours électriques pour retransformer les pneus usagers en essence et en kérosène... Car, n'oublions pas qu'un géant de notre industrie se nomme Airbus!

Et savez-vous que les déchets plastiques nous coûtent en moyenne 120 euros par an et par habitant, mais que seulement 20% des plastiques sont recyclés, sur 3,3 millions de tonnes de déchets au total?

Et enfin, savez-vous que l'entreprise Suisse "Diesoil", transforme 1 tonne de plastiques, en 1 tonne de produits pétroliers, toujours en utilisant des fours électriques, opération qui ne consomment pour le moment que 15% (et ça va baisser) de l'équivalent énergétique récupéré?

Je n'ai pas le ration pour Pour Innovation, mais je sais que nous consommons chaque année, 56 millions de tonnes équivalent pétrole en carburants, dont 60% de diesel, soit 32 millions de tonnes...

Nous avons donc d'un coté des panneaux photovoltaïques toujours plus performants, et de l'autre, 212 millions de tonnes de déchets verts et organiques pour produire du biogaz et de l'isobutène, (qui dans un ratio de 4 pour 1, pourraient produire 53 millions de tonnes équivalent pétrole) en remplacement du diesel, et en complément de l'essence qui peut être produite à partir de 42 millions de tonnes de pneus usagers, plus les 3,3 millions de tonnes de plastiques...

En récupérant l'intégralité des 40% de pétrole qui compose un pneu, cela donnerait 16,8 millions de tonnes de carburant, plus 3,3 millions de tonnes pour les plastiques, soit 20,1 millions de tonnes équivalent pétrole...

Mince, à avoir des idées, on finit par avoir trop de pétrole...

Reste notre classe politiquement obtus, qui s'acharne à nous maintenir dans l'économie du XXe siècle... A recycler aussi de toute urgence!



Reste à interdire les vêtements synthétiques, en dehors des vêtements techniques, qui à chaque lavage polluent les océans!