samedi 25 février 2017

La PAC! Ce pacs pas très gai de 21,9 milliards d'euros de dote annuelle, signé avec l'Union... Champs de carottes pour seul horizon!

JE BOYCOTTE LE SALON DE L'INDUSTRICULTURE 2017!

Oyez, Oyez, bonnes gens! C'est le salon des vaches et cochons couvés, amenez-y vos enfants! vous y croiserez votre candidat député! et tout en lui tapotant l'épaule en affichant un grand sourire idiot, vous allez lui susurrez dans le creux de l'oreille , vas-y mon gars, je vote pour toi! Et là effet immédiat, dans un rictus partagé entre de bonheur et politesse, votre candidat se retient très fort pour ne pas avoir un orgasme devant les caméras...
PLAISIR, PLAISIR...

Mais trêve de plaisirs, les politiques viennent au salon voir les besogneux de France, les couillons qui se lèvent 7/7 pour enrichir les banquiers qui vont ensuite financer les partis politiques avec une part de l'argent qu'ils auront estourbi...

Et donc chaque année, le politique est missionné pour rassurer le blaireau qui bosse en tout consentement, mais à l'insu de son plein gré, pour pas un copeau.

Faire des chèques pour acheter des tracteurs guidés par satellite, et pleurer ensuite que l'on fasse faillite...

Tout ça pour être toujours plus productif, mais, mais, les cours s'écroulent Raoul!

Pourquoi tu bosses toujours plus? Pour gagner toujours beaucoup moins! ne vois-tu pas que tout ceci est très malsain?

 
Pro-messe, pro-messe...
"Le taux d'endettement moyen dans le domaine agricole est de 40 % et peut monter jusqu'à 60 % pour le maraichage.


  L'endettement moyen ne fait qu'augmenter (50 000 euros en 1980, 163 700 euros en 2011) accompagnant un agrandissement des structures et un alourdissement des investissements. Comme le souligne Solidarité Paysans, il y a un lien entre l'endettement, la pression productiviste et l'utilisation de pesticides. Les paysans pris à la gorge par le remboursement de leurs mensualités ne voient souvent guère d'autres possibilités que de recourir aux pesticides pour limiter les incertitudes et accroître leur production."

www.economiematin.fr/news-agriculteurs-difficultes-salaires-endettement


Bankster qui piquent les terres!
Alors, ne vous méprenez pas, ce n'est pas du tout un plaidoyé anticapitaliste, c'est juste un gros coup de gueule contre le servage, système où le politique joue les gentils matons garde couillons, toujours soucieux de ces pauvres serfs de cul-terreux qui nourrissent soi-disant le peuple France... Moi je dis juste foutage de gueules XXL!

Et ils vont tous au salon, y compris la Marine et le Mélenchon, annuelle répétition du grand jeu de cons!

Parlons-en de la fameuse indépendance alimentaire, même principe que pour le nucléaire! 70% de nourriture importée, OGM et farines animales inclus, pour nourrir un cheptel aux prix pas compétitifs face à la main d'oeuvre pas cher d'Allemagne, jusqu'à présent majoritairement turque, mais bientôt syrienne...

MANGEONS DES POMMES!
Et puis parlons aussi des coût des pollutions agricoles, 54 milliards d'euros, estimation en  2011 faites par le CGDD (Commissariat général au développement durable).

Cliquez sur le lien pour rire...

 www.lefigaro.fr/environnement/2011/10/25/le-cout-des-principales-pollutions-agricoles-de-l-eau

Il est bien-sûr évident, que plus vous polluer les fleuves de France, et moins il y a de chance d'y réintroduire un jour des saumons*, viande préféré des français, qui ferait grandement concurrence aux vaches, poulets, moutons et cochons...

ALERTE DISPARITION!
*L'encyclopédie Cuvier, atteste au 18e siècle, de milliers de tonnes à la vente sur les étals, de saumon péché en France. 

 Alors, 54 milliards d'euros divisés par 65 millions d'habitants, cela nous donne rien que pour l'eau, un coût de 830 euros par individu et par an, soit 3320 euros à l'année pour une famille de 4 personnes!

Bien loin, très, très, très loin, du chiffre donné pour la PAC, qui (ne) serait que de 117 euros annuels par personne.

"La politique agricole commune (PAC) est une politique de gestion de l'agriculture commune à l'Union européenne, la plus significative des politiques européennes. La PAC compte pour environ 43 % du budget total de l'UE (129,1 milliards d'euros), soit 55,5 milliards. 

MONEY FOR NOTHING!
Ce budget est financé par le produit des droits de douanes à l'entrée, un prélèvement sur la TVA et une cotisation d'environ 0,73 % du revenu national brut — certains pays ayant obtenu un rabais sur cette cotisation, l'ensemble ne pouvant dépasser 1,045 % du PIB européen.

En 2008, La France contribue pour 16,95 % du budget européen total qui s'élève à 129,1 milliards d'euros, soit une contribution de 21,9 milliards. Elle reçoit plus, en proportion, au titre de la PAC : environ 20,3 % du budget de la PAC, soit pour 11,2 milliards (9,8 milliards d'aides du premier pilier et 1,4 milliard d'aides du deuxième pilier), mais moins dans les autres postes budgétaires. 

La France est donc bénéficiaire net de la PAC, le plus gros contributeur étant l'Allemagne. Même si la France garde son rang de première puissance agricole de l'UE, il faut noter que ce secteur, sujet d'attentions politiques et économiques particulières sur le plan intérieur, ne représente que 2 % du PIB français."

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_agricole_commune

CRIE TA HAINE!
Au risque de décevoir l'auteur du texte de Wiki, je ne vois pas comment en payant 21,9 milliards d'euros pour n'en recevoir que 11,2 (qui ne font pas certainement pas 20,3%) en retour, nous sommes bénéficiaires?

Bien, après cette sévère critique visant à embastiller le politique pour mieux lui fouetter chaque matin le croupion dont il se sert depuis trop longtemps pour s'asseoir sur nos têtes, voyons les solutions...

Déjà, on arrête la PAC, avec à la place, prise en charge de l'endettement des agriculteurs, de 99% à zéro, en fonction des revenus moyens des exploitations.

Fin de la surproduction et de la pollution, seul le 100% bio serait autorisé à la production, au transport, et à la vente.

Interdiction des insecticides et engrais chimiques avec l'obligation de ne pratiquer  que l'élevage extensif.

Obligation de ventes directes ou a un seul intermédiaire, pour toutes les productions non exportées.

 lefigaro.fr/conso/2017/02/25/ces-agriculteurs-qui-court-circuitent-la-grande-distribution

Limiter la taille des exploitations  (réservées uniquement à des personnes physiques) et remettre des haies pour éviter l'érosion, et ainsi produire de la biomasse destinée à la production de biocarburants.

Seuls les camionneurs français seront autorisés à transporter de France à France, les produits frais et périssables, coquillages, poissons, fruits et légumes*. Pour les produits frais importés, c'est avion ou train, navires et péniches étant beaucoup trop lent.

* La viande de boeuf doit passer trois jours au frigo pour s'attendrir.

OGM, Tu aimes?
Interdiction des OGM, des farines animales, du maïs dans l'alimentation (trop gourmand en eau et en engrais), de la viande de cheval, et création du label "100% bio de France"! Ce qui veut dire, bio de A à Z, y compris l'alimentation animale.

Ce qui va générer une baisse des volumes de productions, et une augmentation des cours extrêmement favorable aux revenus des agriculteurs, sans que cette dernière ne pénalise un consommateur, qui va faire d'énormes économies sur les impôts liés au financement de la PAC, aux dépenses de dépollutions, économies à prévoir également sur les coûts de la sécurité sociale, ces derniers étant forcément moindres avec une population qui, n'étant plus astreinte à la malbouffe industrielle, va se retrouver en excellente santé!

En 2013, le budget alimentaire moyen mensuel des français, était de 396 euros selon une étude sofinscope.

 https://www.sofinscope.sofinco.fr/alimentation-budget-juge-trop-eleve/

Water Pollution!
Donc, le seul coût de la dépollution de l'eau, dont la consommation est subventionnée à 50%, c'est deux mois de courses alimentaires!

il y aussi le coût du gaspillage alimentaire, directement lié à l'achat de nourriture industrielle, ainsi que celui de la gestion des déchets, moins de gaspillage générant moins déchets, l'économie est double.

A savoir qu'il y a aussi environ 35% de produits pétroliers sous diverses formes (récoltes, transports, stockage, emballages, pesticides et engrais, etc...) dans nôtre alimentation actuelle!

  https://zero-gachis.com/fr/quelques-chiffres




MALBOUFFE AND CO
Je ne sais pas estimer le coût de la malbouffe pour la sécu, par contre, pour le diesel, c'est plus de 100 Milliards d'euros par an! Aussi, produisons au plus vite du biogaz et de l'isobutène avec les déchets verts issus d'une agriculture devenue non polluante!

La vente de déchets, avec un plan visant le 100% d'autosuffisance énergétique pour les carburants, pourraient ainsi demain, représenter une grosse part des revenus des exploitations.

D'ailleurs, des taxes devraient être applicables aux carburants et aux chauffages, une taxe CO2, et une taxe méthane, plus une taxe soufre et microparticules, calculés depuis le puits, plus une taxe sur les marchandises en fonction de la distance qu'elles ont parcouru (beaucoup plus subtile que des taxes aux frontières). Avec pour conséquence, malgré les accords de libre échange portant sur les produits issus de l'agriculture, et signés en nôtre nom par l'U.E. (ex: CETA, en tout incohérence avec la COP21, ce qui à mon avis en fait un traité illégal), de favoriser, nos produits nationaux, plutôt que les produits importés.

Evidemment, biogaz et isobutène, ne sont pas concernés, et le bois énergie à 10% d'humidité, pas davantage!

Plantons aussi du ricin dans tout le sud de la France, pour produire une huile moteur 100% végétale, qui en plus est utilisée par l'industrie des cosmétiques.

Et puis faire la cuisine à l'huile de noix et au saindoux, plutôt qu'à l'huile de palme importée, matière à interdire avec les conservateurs, les nitrites, et les colorants chimiques, ainsi que les contenants en plastiques et en fer.

Fin des conserves et des barquettes plastiques, remplacées par du papier alimentaire grâce des achats en produits frais!

Happy Days
De la luzerne et du lin à la place de la betterave sucrière, de la canne à la place des bananes, et du sucre de canne à la place du sucre blanc...

Par ailleurs, un grand plan touristique, visant à développer des itinéraires équestres parcourant le pays dans sa totalité, avec relais-châteaux fourragés, et gîtes dodo pour dadas à la ferme de type Airbnb, est à même de fournir un volume d'activité conséquent aux agriculteurs.

www.facebook.com/La-France-à-cheval...

Le cheval de trait peut remplacer suivant la taille des villes, des camions poubelles au diesel, et même distribuer le courrier (enfin, le conducteur, pas le cheval).

Enfin, interdire les textiles synthétiques dans l'ameublement, pour les remplacer par du lin, lin qui peut aussi servir d'élément à la production de matériaux composites...

Et tout ceci mis bout à bout, représente beaucoup d'emplois dans une France de 6 millions de chômeurs au coût dépassant les plus de (encore) 100 milliards d'euros par an...

Alimentation, France, 2025!
au final nous allons pouvoir pécher à nouveau des saumons dans la Seine, plus les escargots des fossés, les grenouilles et les écrevisses des ruisseaux, les homards et les crevettes de l'atlantique, exterminés pour pouvoir pomper le sable du béton des ports céréaliers...

En cinquante ans, les politiciens et énarques ont détruits toute la richesse, pour la remplacer par des dettes,

A cela s'ajoute la décision de détruire volontairement un département agricole tous les sept ans, pour concentrer encore plus la production agricole, et faire ainsi de la place pour créer de nouveaux logements, toujours en béton, pour de nouveaux venus qui fassent beaucoup d'enfants!

Beaucoup, beaucoup de crédits pour les amis banquiers!

Repose en PAC!
A droite, personne ne dénonce cela! ils s'en foutent dans un total mépris... A gauche, il y a le Mélenchon hyper productiviste, comme tout bon bolchévik qui se respecte, et il y a aussi le Hamon qui dénonce la malbouffe et la pollution, mais il est pour l'Union Européenne qui a signé le CETA avec le Canada à Trudeau, et aussi pour l'immigration de masse, pour des croyances idéologiques liées à sa famille politique, je ne parlerais donc pas du camarade ultralibéral, dénommé Macron...

Bref, pas de Jésus Christ à l'horizon pour nous sauver, juste et seulement, des champs de grosses carottes, qui vont tellement nous constiper, que l'on ne pourra même plus en faire du biogaz!