dimanche 8 janvier 2017

Quand la France se brade, c'est notre futur qui se fade!

lefigaro.fr/conso/2017/01/07/un-milliardaire-americain-affole-les-prix-des-vignes-en-bourgogne

Et un peu plus de notre patrimoine en moins dans une France qui se fait toujours plus dépouiller au fil des années...

 Peu importe la nationalité de l'acquéreur, il y a des biens et des terres qui ne devraient être réservés qu'aux seuls français, avec obligation d'y résider sur place au minimum six mois de l'année!

 Malgré les sommes affolantes qui s'affichent, ce n'est pas une création de richesse, ceux qui ont du savoir faire et des terres finiront par céder aux sirènes de la spéculation foncière. Au final les domaines ne pourront plus être rentables, et produiront des vins dégueulasses, qui s'accorderont très bien à la cuisine micro-ondes des faux restaurateurs du quartier St Michel à Paris...

 Voila ce qui se passe quand on échange l'identité contre la mondialisation, ce qui consiste en fait, à échanger une société de qualité, contre un monde de médiocrité!

 Maintenant, nous avons aussi une république pleine d'énarques aux ordres de l'empire, complices des grands groupes et de l'internationalisation, ruinant ainsi les plus petits pour goinfrer les plus grands...

 Gaulois, réveille-toi!