Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

dimanche 13 août 2017

Charlottesville, premier barreau du chaos, et commencement de la chute finale du multiculturalisme...

Gimme All Your Lovin...
Méfions-nous des apparences, les plus intégristes ne sont peut être pas ceux que l'on croie, et que ceux qui mettent les costumes de leur idées, sont des visibles bien moins dangereux que ceux qui complotent et manipulent dans l'ombre de leurs ambitions...

Le chaos étant une échelle, hier, à Charlottesville, il avait le pied sur le premier barreau...


Il faut savoir qu'au Etats-Unis, la constitution écrite par ses pères fédéralistes (ce que veulent certains pour l'UE), vous donne le droit de vous déguiser en nazi, et de défiler dans la rue dans cette tenue, et que chaque année, l'Amérique est coutumière de ce genre de rassemblements...

Donc, rien de bien nouveau sous le soleil à OK Corral... Sauf une victime, à cause d'un gars qui a laissé ses neurones quelque part sur le bord de la route, en venant là...

Party Fun
Voila comment l'orgueil et la stupidité font le jeu des mondialistes, qui récupèrent le drame à leur fin personnelles... Les gentils pacifistes antiracistes s'étant rendus sur les lieu pour pouvoir en découdre, ce qui n'est nulle part précisé dans les médias, le sacrifice de l'un de leur membre, leur ait éminemment profitable!

J'ose écrire cela, parce que ce n'était pas un festif feu d'artifice sur la promenade des anglais, et je le reprécise bien, tout ce monde, était-là uniquement pour se taper dessus!


Bataille rangée planifiée, et fort bien orchestrée en sous-mains par certains, espérant vivement, sans bien-sûr pouvoir l'avouer, le très médiatique incident, tous, tout aussi responsables de la mort de cette femme, que l'est, le principal coupable!

Go! Fight for Hilary business!
Quant à Hilary, elle oublie de critiquer sa cause, quand des attentats à l'arme lourde faisant plusieurs victimes, sont commis sur le sol américain par des islamistes de nationalité américaine, et par la grâce de son système...

Et Sitting-Bull, déjà bien occupé avec le Mandarin et le grand prêtre chaviste, et fort dépité de devoir taper sur une part, même infime ( juste 6000 abonnés au cucu-clan), de son électorat.

Brothers in arms...
Mais ça, c'est juste un tout petit problème, la véritable bombe nucléaire, c'est le mariage forcé de populations qui ne veulent pas vivre ensembles, avec des cinquièmes colonnes de daltoniens qui ne comprennent rien à rien!

Ceci couplé aux périls extérieurs, fait qu'avec la plus grande des stupidités, l'Occident continu à danser au-dessus du volcan, tandis que la lave brûlante prête à le dévorer, se rapproche davantage à chaque instant...


Rappelons à tous, que la guerre qui a tué le plus d'américains, c'est la guerre civile américaine, le moment où le nord a eu besoin des esclaves du sud, comme main d'œuvre dans ses trop vides usines, dont les produits allaient aussi avoir besoin de nouveaux clients, (et oui, l'abolition de l'esclavage, c'était juste pour la "COM"), managées par les fous d'un dieu fédéraliste, qui s'inventèrent une Destinée Manifeste, prétexte divin  pour mieux massacrer les indiens, et faire signer au Japon des traités inégaux, sous la menace de ses canonnières. Avec pour conséquence, la création de ce qui fut l'un des plus grand adversaire des USA, ce qui devrait faire réfléchir les dirigeants de ce pays, sur une politique commerciale de libres échanges, à ne surtout pas mener avec la Chine...

Little Bighorn
Comprendre qu'un Georges Armstrong Custer, mort à Little Bighorn, et grand massacreur d'indiens, ne vaut pas mieux qu'un Général Lee, et même, sûrement beaucoup moins...

Car filmer des fachos le bras levé, c'est très facile. En revanche, révéler la vraie nature d'intrigants, dissimulant leurs véritables objectifs, derrière le masque des bons sentiments, ça, c'est véritablement utile, et remarquable!


E pluribus unum

Je déteste cette devise collectiviste, qui aboutit à transformer des êtres libres en fourmis de la fourmilière, toutes soumises aux ordres du Maître...

Alors certes, Sitting-Bull a ses défauts, mais de toute la classe politique américaine, dans le domaine de la politique étrangère (qui le rattrape), il est celui qui est le plus proche d'un Patrick Henry...

P. Henry VS Stamp Act, 1765
"« Vous ne devez pas chercher à renforcer votre commerce, ni à devenir un peuple grand et puissant, mais à assurer les libertés ; car la liberté devrait être le but essentiel de votre gouvernement. […] ce nouveau pouvoir foulera aux pieds votre liberté déchue : que mes chers Américains se gardent bien contre cette léthargie fatale qui a perverti l’Univers ; avons-nous les moyens de résister à des armées disciplinées quand notre seul moyen de défense se trouve entre les mains du Congrès ? […] Imiterons-nous l’exemple de ces nations qui ont échangé un gouvernement modeste conter un gouvernement superbe ? Ces nations sont-elles dignes de notre imitation ? Quelles compensations peuvent-elles chercher pour la perte de leur liberté ? Si nous acceptons ce gouvernent consolidé, ce sera par amour de la splendeur et de la grandeur d’un pouvoir formidable. D’une manière ou d’une autre, nous aurons alors un grand et puissant Empire ; nous aurons une marine, une armée et bien d’autres choses. Quand l’esprit américain était dans sa jeunesse, le langage de l’Amérique était différent ; la liberté, Monsieur, était lors le but suprême. »


 Discours de P. Henry dans : The anti-federalist papers and the constitutional debates, publ. Par R Ketchmam, New York 1986, p.200

Ce vaincu de l’histoire et à qui l’histoire a donné raison, a écrit de nombreux textes prémonitoires montrant que cette république commerciale et fédérative va devenir une république impériale. Vattel va l’emporter sur Rousseau."



Destinée Manifeste
Par manque de culture, j'ai toujours pensé jusqu'à aujourd'hui, que Georges Lucas dénonçait le totalitarisme de l'empire romain (légions néo-nazi-soviétiques, musique, course de chars), mais en fait, c'est aussi la république impériale américaine qui était visée, comme Natacha est sotte de ne pas aimer Star Wars...

Donald, jeune padawan à l'insu de son plein gré, doit juste éviter de basculer du coté obscur, là se trouve le plus grand danger, des pièges tendus par Mama Hilary et toute sa clique...

VAE VICTIS!

PS: A Dame Polony et à ses amis du bureau des faux intellos, lesquels j'invite à faire une Tea Party pour débattre de ce post... Au moins auront-ils quelques arguments valables, pour critiquer cette Amérique qu'ils détestent tant, du fait de leur idéologique piteuse, et tellement pieuse, née de leur phénoménale ignorance, qu'ils ont dans leur superbe crétinerie, érigé comme seule et unique vérité...


Assurément, une pâle copie de la Manifest Destiny américaine, qui est très proche de ce qu'ils considèrent comme le phare de l'Humanité, à savoir, leur propre napoléonienne, pensée républicaine!

Une Marianne sans sein nu, temple de la vertu, décidément, il n'y a pas que le clan, qui soit cucu...

Sauf que la vraie liberté, ne peut être le fait que de vrais esprits éclairés par de vraies vérités!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Write your opinion!