Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

lundi 17 juillet 2017

Le Pen / Philippot, entre idéologie dogmatique, ambitions personnelles, et crétinerie absolue... Nulle place pour l'urgence nationale!

César d'un passé dépassé...






Les politiques français ne comprennent rien au peuple qu'ils ont la prétention de vouloir gouverner...

Baroin s'imagine que le jeunisme, après des décennies de vieux messieurs aux idées rance dans leurs costumes sombres, sera la solution pour remplir le grand vide qui aujourd'hui symbolise son parti.

Sans comprendre, que si des idées et des méthodes neuves sont indispensables, en aucun cas, elles ne viendront de la caste des énarques, qui actuellement, règnent sans partage sur tous les étages d'une république qui se traîne en permanence dans la compromission la plus ignomineuse, juste pour pouvoir faire leurs affaires avec tous les mafieux d'un monde, qu'ils ont rendu immonde...

... Nouveau César, triche et gagne!
C'est cela que les français ne supportent plus, les députés corrompus qui ne servent à rien, les voyages organisés aux frais des contribuables, les réceptions aux coûts pharaoniques juste pour assurer sa propre "com", le si dangereux nucléaire qui nous coûte si cher, personnification de l'absolu étatisme dominant, avec des milliards d'investissements décidés sans jamais rien demander aux gens...


Qu'on se le dise, ici ce n'est pas l'ignoble petit paradis fiscal suisse, pas de référendum, au pays de droits de l'Homme, et ce sont les Raffarin, qui décident de faire très chers lignes TGV, plutôt que de mettre en place de très efficients trains pendulaires qui ne rapportent rien aux amis du BTP...

Il devrait y avoir des référendums locaux, régionaux, nationaux, pour tout sujet, à partir du moment où 1% des électeurs en local, régional, ou national, selon la nature de chaque projet, le réclame en signant de leurs noms une pétition sur internet.


De même que tous les comptes publics (en dehors des services secrets) devraient être accessibles et compréhensibles pour tous les citoyens.

Les conseillers, municipaux et régionaux, devraient êtres élus à la proportionnelle intégrale dans des élections à un seul tour.


Fin du remboursement des meetings à plusieurs millions, affiches et tracts inutiles, polluant les murs et les trottoirs de nos villes.

Chaque candidat doit avoir droit à une prise en charge de ses dépenses de campagnes (plafonnées), sur la base de ses revenus, allant de 99% à zéro, et fin des remboursements au parti.

Sur la base du revenu net mensuel moyen, jusqu'à dix fois ce revenu.

En cas d'élection, bénéficier d'un congé sans solde correspondant à la durée du mandant.

Elus et revenus!
Publications des revenus et du patrimoine des candidats, qui deviendraient annuelle pour ceux qui seraient élus.

Et les élus ne percevraient de salaire qu'au prorata de leurs autres revenus, avec la même base de calcul, que celle utilisée pour la campagne.

Pour un même niveau de responsabilité, les salaires seraient égaux aux salaires moyens du privé.

Chaque élu étant destituable en cours de mandant, d'autres, en revanche, pourraient se faire élire sur la base de nouveaux projets, avec une durée de mandat égale à la réalisation du dit projet.


Des députés élus à la proportionnelle intégrale, représentant les régions historiques de France, ils devraient être aussi conseillers, le nombre de voix exprimé en pourcentage, déterminant la valeur du droit de vote de chaque élu .

Un grand chancelier de France en lieu et place du président, qui oriente la politique en fonction de ce que à quoi aspirent les français, les députés votant les lois à l'Assemblée.

Fin du président, des ministres, des sénateurs, et réduction des députés à environ 300 (une dizaine par région).

Beaucoup moins d'idéologies, et beaucoup plus d'idées, pour une vraie démocratie!


Loin de la vision absolutiste d'une Marine le Pen, et de l'ambition étatique d'un Philippot, qui incarnent tous deux, l'inverse de ce que désirent vraiment les français.

Si il y avait de la démocratie au Front, il y aurait une tolérance pour l'Euro, et une autre pour un Franc Bitcoin, que tout à chacun serait libre d'utiliser ou pas...

Si il y avait de l'intelligence dans ce parti, ses deux ténors ne s'exprimeraient pas sur des sujets aussi futiles que le changement de nom de DCNS en Naval Group, ainsi que sur la fiscalité d'un livret A qui aurait dû cesser d'exister depuis belle lurette... Du coup, rien de surprenant dans le niveau très élevé de médiocrité, de MLP pendant le débat télévisé à la présidentiel...

Lapin crétin et référence imaginaire...
Pas d'idées, pas d'intelligence, une extrême crétinerie doublée par une extrême malhonnêteté, destinée à faire du bruit sur des sujets même pas maîtrisés, afin que de dissimuler le "pas de programme" issu du "pas d'idées"...

Le FN peut bien changer de nom, comme chez les républicains de chez Baroin, cela ne changera stictement rien!

L'urgence absolue!
Par contre, ce que j'imagine bien, c'est qu'une partie des cadres FN et Républicains, fusionnent pour créer un nouveau parti, se débarrassant ainsi de leurs lapins crétins respectifs, véritables boulets ne se souciant que d'eux mêmes... Pendant que les français hurlent de rage et de désespoir, en voyant aujourd'hui des clandestins envahir leurs lieux, pour mieux se les approprier demain. Peuple réclamant le retour des frontières, tandis qu'un César sans légions, fait tout le contraire!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Write your opinion!