Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, cartes, graphismes, et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

dimanche 30 juillet 2017

EPR, Maïs, sécheresse, fin des aides au bio, et lithium... Silence des agneaux face au prophète Hannibal le cannibale!

Salommbô, A. Mucha, 1896
"Le déclin d'une Nation, n'est le fait que de son peuple, laissant des dirigeants indignes, le mener droit à l'abîme..."

BD.BLOGEUR, le 31 juillet 2017.

Les mercenaires, mécontents de ne pas avoir été payé, coupèrent l'arrive d'eau douce. Les carthaginois se mirent alors à offrir frénétiquement leurs enfants en holocauste à Baal, et la pluie se mit à tomber, remplissant les cuves de la villes...

Rome finit par dominer Carthage, interdisant les sacrifices, l'empire fit de la Tunisie actuelle, son grenier à blé, ceci pour la plus grande prospérité de ses habitants, jusqu'à la chute de l'Empire, suivie par l'invasion arabo-musulmane, et la Tunisie sombra alors dans le déclin...

C'est ce sort qui nous guette, en y ajoutant la misère d'une terre devenue morte à force de la maltraiter!


Foulant du pied les carcasses des loups qu'il fait abattre, un nouvel Hannibal s'apprête à mener ses agneaux au sacrifice...

Pourtant, ces derniers ont tout pour comprendre et s'informer, mais non, ils voient en lui un sage, un sauveur, un prophète, censé détenir des vérités qui fort logiquement doivent mener aux plus grands au succès...

Pluies diluviennes à Paris
Mais la réalité est que malgré des pluies torrentielle ayant transformées les lignes du métro parisien en véritables cours d'eau, 75 départements sont sous stress hydriques, avec un mois d'avance par rapport aux années précédentes...

Soja 2012
Les raisons en sont le maïs et le soja, bases d'une alimentation animale à 70% importée, pour nourrir vaches et cochons, fournissant lait et charcuterie, personnellement j'en suis à mon troisième jour d'une très douloureuse crise de goutte, tout au frais de la sécu, et en conséquence, je bannis fromages et charcuteries de mon alimentation.

Remarquez bien, que ce sont les mêmes qui font de l'argent avec les phytosanitaires et les médicaments...

75 départements en alertes!
C'est donc la sécheresse, et c'est aussi le moment où le gouvernement du ministre Hannibal, choisit de tordre le cou au bio, au bénéfice d'une agriculture industrielle et productiviste, qui associée au réchauffement climatique, va transformer la France en un grand désert...

Alors qu'il faudrait taxer la malbouffe consommatrice d'eau et de  produits chimiques, toute aussi destructrice pour la santé, que peut l'être le diesel, c'est le dogme qui triomphe chez l'idéologue...


Mais c'est pas grave, Hannibal qui tue les loups pour mieux démultiplier les moutons, qu'il va sacrifier à son Baal, nous assure le bonheur grâce aux voitures électriques, plus pour ne surtout pas dire nucléaires... Roulant avec des batteries au lithium, ce qui avec le maïs et le soja importés du Brésil, et les barrages d'EDF en Amazonie, va finir de flinguer une grande partie des eaux potables sud-américaines, tout en réchauffant les eaux de nos cours d'eau pour refroidir ces centrales de béton, qui avaient déjà détruites pour leurs constructions, les frayères de ces mêmes rivières!

Et là, c'est la nature qui s'emballe tel un réacteur devenu incontrôlable, pour produire le plus grand drame...

Sans rire, le gars se dit "écologiste"... Mais la plus grande des misères, est de voir tous ses moutons se laisser trépaner sans protester, tout en étant conscient, conservant même la plus grande des confiances, dans le grand prêtre sacrificateur de leurs propres enfants...

Mouton cannibale!
Et pendant ce temps-là, dans le camp d'en face, un autre prélat du Moloch, appartenant à une autre secte, à la perversion vieille de deux milles ans cette fois se sert de la tribune médiatique faites en l'hommage d'un homme assassiné par les démons qu'enfantent les religions, pour promouvoir sans compassions  ni états d'âme, son dogme ultra nataliste...

France sécheresse...
Remettant ainsi une couche de plus de besoins en eau, pour produire encore plus de maïs, pour encore plus de vaches et de cochons, pour encore plus de lait et de charcuteries... Mais justement, à force de forcer la nature, il n'y a juste plus d'eau, et demain plus de veaux, c'est alors que les moutons deviendront cannibales, pour mieux succomber à une ESB toute méritée!

Pandémie à venir...
Après tout, il est logique que les culte des fous produisent une ravageuse et destructrice pandémie de folie...