jeudi 22 juin 2017

Oxfam, où et quand l'extrême gauche inquisitrice tente d'imposer une feuille de route au nouveau Jésus crie!

Sa vie d'avant...
Hulot, ministre du jupiterien tout nouveau président, connaît bien cette association, pour en partager l'idéologie égalitariste et universaliste, et dont la maxime secrète doit être "paupérisons-les, comme cela ils pollueront moins", où le "ils" se trouve être "nous"!

Car Oxfam mène surtout un combat contre la finance internationale, en cherchant sans cesse à imposer ses idées et les marchés.

En plus, ça veut dire quoi 1% des plus riches possèdent 50% de la planète?

Interdire aux banques la création monétaire avec l'introduction sur le marché d'obligations cascatelles*, casser le monopole sur les métaux, ou encore détruire la valeur
des mines de charbon et d'uranium, ou des puits de gaz et pétrole, ça tombe bien d'ailleurs, puisqu'on veut s'en passer...

EDF détruit l'Amazonie...
Si c'est de la terre, alors il faut absolument protéger le droit des indiens d'Amazonie à la propriété privée que constitue leur forêt!

Jupiter's Dreams...
La suppression des nations et des identités étant le combat inverse, la conséquence découlant d'une collectivisation mondialisée des titres de propriété, serait la destruction des indiens et de la forêt, par un pillage validé par des organisme supranationaux type ONU, employant des fonctionnaires internationaux corrompus...

Mais la collectivisation universelle des spartakistes, ne restera, et il faut le souhaiter, qu'un fumeux fantasme avorté!

Peine perdue déjà en Amérique du Nord et en Asie, reste donc l'Europe de la commission, et de la papesse déjà spartakiste, Merkel.

Ceci étant, je ne me fait pas trop de soucis avec Jésus ressuscité au pouvoir, dont les ambitions sont celles d'un César! Sûr qu'avec lui, c'est Ponce Pilate qui va se retrouver cloué sur une planche, l'intéressé, étant plus sous l'influence de Caligula que de celle de Spartakus...

L'éolien va t-il sauver le Monde???
Mais il faut quand souligner la contre productivité des manœuvres des associations de type Oxfam, alors même que la transition énergétique est un ouvrage hautement capitalistique nécessitant des milliards d'investissements à attirer par le biais de la défiscalisation, Oxfam prône le contraire en s'acharnant à vouloir faire passer sa taxe sur les transactions financières.

Du coup, Londres et Zurich se frottent les mains, surtout les suisses qui viennent de voter la sortie du nucléaire sans l'aide d'aucune association mondialiste. Cette horrible place financière qu'est la Suisse, selon les critères égalitaro-mondialistes en cours, n'est peuplée que de huit millions d'habitants, mais ce n'est pas grave, les financiers du pays vont émettre des obligations vertes auprès d'un grand public internationalisé, et démarrer ainsi la pompe à CO2...

To buy green bonds?
Et peut être bien que ces obligations suisses, qui peuvent être émises en dollars, vont financer le mur solaire de Satan Donald Trump, et que cette électricité avec toute la chaleur qui en résulte, pourraient produire de l'eau dans ce qui est l'une des zones les plus arides de la planète.

Et quoi d'autres encore?

Taille des data par pays
Et pourquoi pas installer des data-centers très énergivores tout du long de ce mur de plusieurs milliers de km, ce qui justifierait alors la production d'électricité, vu que certain data consomme l'équivalent énergétique d'une ville de 50000 habitants...

L'on pourrait se poser la question des besoins journaliers cumulés des USA et du Mexique en matières de données consommées?

A noter que les docks flottant de mon AquaCity, peuvent très bien accueillir aussi, des salles où installer des serveurs, dans les parties immergées de leurs caissons étanches.

Mais Oxfam et ses pairs, sont très loin de ces considération... A fond dans leur idéologie, ils se moquent éperdument de proposer des solutions durables pour les migrants, dont ils soutiennent les filières de marchands d'esclaves, ou avec des solutions véritablement efficaces pour la planète, car cela ruinerait tout simplement leur fond de commerce, tout en enrichissant en bourse une nouvelle bio-classe de petits porteurs...

Cauchemar absolu pour le ministre Hulot et ses intégristes d'amis, ce qui mettrait tout ce petit microcosme internationaliste,   assurément grandement en colère!

*obligations et Intérêts cascatelles:

Obligation de mon invention, consistant à se passer des banques pour le crédit. N'importe qu'elle entreprise ou groupement d'entreprises bien notés pouvant émettre des obligations pour ce faire. chaque mensualité remboursé pouvant l'objet d'un nouveau crédit pour une durée de prêt égale ou inférieur à celle de l'obligation. L'objet étant de supprimer le risque systémique lié à la création monétaire des banques, tout en assurant à l'investisseur un rendement mensuel se bonifiant pendant la durée de vie de l'obligation, d'où le nom de "Cascatelle".