Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

mardi 20 juin 2017

Docks en stock, où quand AquaCity écroule le monopole mondial de la City!

Aujourd'hui un homme est mort dans le Pas-de-Calais en percutant un camion, suite à un barrage de troncs d'arbres réalisé par des migrants...

Ce n'est que la première victime, car si rien n'est fait, tôt ou tard, les choses vont dégénérer avec l'exaspération de locaux qui n'en peuvent plus de subir des flux et reflux d'envahisseurs devenant de plus en plus violents au fil du temps, plus, le développement d'une haine spécifique envers les musulmans, qui va devenir grossir et devenir la norme pour causes d'attentats à répétions, telle que l'illustre l'attaque d'une mosquée dans un quartier de Londres...

N'oublions pas que les classes populaires anglaises ont inventé le hooligalisme, et qu'elles peuvent être très, très, violentes...

Ce qui me fait dire que les candidats migrants à destination de la City, risquent fort de changer d'avis, ce qui évidemment ne va pas solutionner les problèmes que nous, nous avons ici

Je réédite donc mon idée de construire une véritable ville flottante, située dans les eaux internationales à la sortie sud du Channel, sur la base de projet tel que celui du Seasteading

La question est, comment rentabiliser une telle ville, capable d'accueillir des centaines de milliers de migrants?

La réponse est, mais oui bien-sûr... Un Market!

Une ville en pleine eaux, c'est très pratique pour les gros navires, et la Manche accueille 20% du fret mondial, les premiers ne risquent pas de manquer.

D'où l'idée de construire des entrepôts flottants, qui pourraient être photovoltaïques, pour y stocker les métaux, et même accueillir des serres nourricières dans leur partie supérieur.

A noter que la chaleur des panneaux peut être récupérer pour produire encore plus d'électricité en transformant l'eau de mer en vapeur, ce qui produirait également de l'eau potable.

Une digue flottante protégeant la ville des tempêtes, pourrait être porteuse d'éoliennes et d'hydroliennes, qui pourraient fournir de l'électricité à toute la Bretagne et Normandie...

Parce que actuellement, c'est le London Metal Exchange qui traite environ 80% des échanges mondiaux de ces indispensables matières premières.

Ce monopole, assis sur des entrepôts à Londres et ailleurs, ne manque de poser la question d'un effet rareté sur les produits stockés, qui serait sciemment organisé par les propriétaires des lieux, devenu chinois depuis peu...

Shocking chez Sherlock, qui n'imaginait pas que des gentlemen puisent se conduire ainsi au pays de sa gracieuse majesté...

De jeunes concurrents viennent s'opposer à l'hégémonie du mathusalem Léviathan,  tel NFEx Markets, et des sociétés informatisant les plateformes d'échanges, telles Autilla Ltd et Boat Services Ltd.

Entre stockages, stations service pour paquebot, et trading, cette nouvelle City non située dans l'Union européenne, mais sous lois françaises ou franco-anglaises, n'aurait que des avantages et beaucoup de travail à fournir, surtout que les bateaux pourront s'y immatriculer...

Ajoutons-y une explosion de l'activité de constructions navales pour des acteurs tels DCNS et STX, et un besoin de main d'œuvre qui permettrait d'employer les migrants se trouvant actuellement en France, en les logeant à proximité, sur de vieux navires destinés à la casse, et réaménagés à cet effet...

Bien-sûr, la planète et le bien être humain, étant des soucis constants chez nos dirigeants, la lutte contre le réchauffement climatique, se traduirait par l'obligation pour les navires, de remplacer le fioul lourd par du gaz pour leur propulsion, en pensant à Churchill qui remplaça le charbon par du diesel pour tous les bâtiments de la Marine anglaise...

Canada et USA étant les mieux positionnés pour nous fournir le gaz carburant, il est important que nos vins (et peut être d'autres choses) soient défiscalisés en retour dans ces pays amis!

De toutes les manière, si ce n'est ni la France, ni l'Angleterre, qui réaliseront un tel projet, ce sont d'autres états et intérêts privés qui le feront...

Et pour conclure, la question qui tue avant que de n'être ressuscité... Est-ce qu'En Marche sur l'eau?

Tiens, je transmet amicalement ce post à sa majesté Jésus-Crie, qui officie beaucoup à l'international en ce moment, ainsi qu'à sa nouvelle majorité à l'Assemblée Nationale, mais également aux Républicains, et au Front National, pour pouvoir étaler en retour sur mon blog, les sympathiques réponses de tout ce petit monde.

Et juste pour voir si ces deux dernières formations politiques, se soucient plus des intérêts français, que du gaz de leur seigneur et maître Poutine...?


Mille millions de mille sabords, le Diable aurait bien la queue d'un coloquinte à la graisse de hérisson, si parmi tous ces bachi-boss-souks, concentré de moules à gaufres descendant de papous des Carpates, il n'y en avait pas au moins un ou une, pour reprendre cette brillante et génialissime idée que mon cerveau survolté vient de proposer!

l'important, c'est d'avoir la foi... Alléluia!



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Write your opinion!