dimanche 2 avril 2017

Xi Jinping, ou le discours sino-écolo, pour mieux se goinfrer du grand panda blanc...

Troll chinois à la cantine
Fâcheusement, la Chine a tendance à vouloir s'approprier systématiquement tout ce qui ne lui appartient pas, que cela soit en Mer de Chine (qui n'est pas du tout chinoise) ou dans l'Arctique, entre force brutale et opérations séductions, seule change la tactique de l'ogre asiatique.

Courbettes et sourires hollywoodiens, l'heure est à la diplomatie chez les lapons, après avoir mystifié l'opinion publique internationale en faisant semblant de tancer Trump sur ses prises de décisions non écologiques, tout en s'invitant à la table du conseil de l'Arctique, pour mieux se goinfrer d'une part d'un gâteau qui va empoisonner tout le reste de la planète.

Souvenez-vous de Yalta, où comment un petit groupe d'hommes, s'est autorisé à se partager le monde, sans même rien demander à tous ceux qui le peuple!

Projets miniers chinois en Arctique
Et bien rien n'a changé, sauf les associations médiatisées qui se goinfrent de subventions pour nous donner l'illusion que nous existons dans les prises de décisions...

Il n'y a pas que le pétrole et le gaz, la fonte des glaces, de part une accessibilité accrue aux sites, représente un intérêt colossal pour tous les groupes miniers.

De fait, même si la Chine ferme ses usines à charbon tout autour de sa capitale, rien ne l'empêche de polluer massivement en dehors de ses frontières, et ce, pour accélérer encore davantage le processus de réchauffement climatique, action partagée par l'administration Trump et sa complice oligarchie russe, triumvirat de rats...

Car voyez-vous, il ne faut pas que produire, il faut aussi avoir des débouchés pour vendre, et le marché chinois, c'est quand même du XXL...

Mais cela n'arrivera pas, car il va y avoir des millions de cristaux de neige pour bloquer la sordide mécanique!

Que cela soit par la très dangereuse bio-ingénierie climatique destinée à refroidir la planète, ou par l'arrêt du Gulf Stream suite a de trop grosses quantités d'eau douce dans le courant salé, c'est la douce Blanche Neige qui vaincra, et les légions de trolls et de gobelins périront vitrifiés par une nouvelle banquise totalement régénérée!

Robot aquatique butineur
Gageons que nos Pacifique nodules polymétalliques seront beaucoup accessibles dans leurs eaux beaucoup plus chaudes, et aussi beaucoup moins cher à exploiter par nos futurs drones butineurs... Vas-y Frankie, fais péter le techno, c'est bon, c'est bon!