Méli-mélo d'opinions géo-politiquement incorrectes, caricatures et vidéos, in french and english!

mardi 7 février 2017

Télé féerie par câbles à Toulouse

Un écran plat, c'est une?
Un téléphérique urbain traversera la Garonne en 2020 sur une distance de trois kilomètres parcourue en seulement 10 mn contre environ 30 actuellement. 

Sa capacité atteindra 1 500 voyageurs  par heure dans le deux sens, avec un intervalle d'une minute trente, identique à celui d'un métro, entre les 14 cabines qui auront une capacité de 35 places, dont la moitié assises, plus un coût d'exploitation inférieur à une ligne de bus.

Et Clochette est une?
Ce sont les intérêts esthétique et économique qui sont mis en avant, mais l'espace non économisé au sol en utilisant un autre mode transport, devrait, de mon point de vue, être aussi pris en compte par les responsables du projet, sans oublier une durée et des nuisances liées aux travaux, fortement diminuées.

Pour le prix, y a pas photo, le budget du projet avoisine 110 millions d'euros, dont la moitié devrait être consacrée à la conception et la réalisation du téléphérique, et l'autre moitié à sa maintenance entre 2020 et 2040, contre 60 millions d'euros du kilomètre pour la construction du tramway parisien, mais sans le matériel roulant, le tout facturé en 2014...

Plus un combat qui se dit une?
Ce qui me fait dire que les responsables franciliens devraient sérieusement revoir leur copie sur le Grand Paris avant que de cramer 30 milliards aux Baal du BTP, prix de départ d'un grand sacrifice collectif!

 Projet pharaonique sarkoziste, adoubé par la gauche et l'extrême gauche, et même pas critiqué par l'extrême droite, qui d'ailleurs le plus souvent, roule toujours et encore au bon gros vieux bus diesel, Causette du transport urbain dont un Jean-Wallerant aux idées juste 18e, à fait son cheval boiteux de bataille.

Mon tout est donc un...
Je pense que pour nombre de projets sur la table, des telécabines bulles à la queue à leu-leu seraient bien plus profitables, avec une fluidité voyageur inégalée pour des déplacements dans un tissu urbain de cette taille...

Voile phtovoltaïque
Reste qu'il manque encore le verre photovoltaïque aux stations, et sous forme de filets translucides (comme enveloppés de voiles solaires) anti-chutes de cabines, arrimés tout du long des parcours sur des pylônes se conjuguant au Noveol ...

Pylône Noveol

Et là t'as Jean-Wallerand qui ramène sa fraise chargée au CO2 "microparticulé"...

Câble Bi-polaire


"Du verre photovoltaïque! Mais vous n'y pensez pas mon bon monsieur! 

Et pourquoi pas faire passer l'internet dans les câbles, tant qu'on y est?"

Ha ba oui tiens! C'est pas con ça, où plutôt dans les filets, qui eux sont fixes, plutôt que de creuser des trous partout avec nos sous, d'ailleurs, Babar en reste même tout baba...



Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Write your opinion!