Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

mardi 28 février 2017

Présidentielle 2017: L'économie pour les candidats nuls!

www.lefigaro.fr/2017/02/27/ce-que-proposent-les-candidats-a-la-presidentielle-pour-sauver-l-industrie-francaise

 Cela devrait plutôt être: "Ce que proposent les candidats pour sauver la France les français!"

Six millions de chômeurs qui coûtent plus de 100 milliards d'euros par, soit plus de la moitié de ce que l'état emprunte sur les marchés pour une même période...

Faire une règle 1/3 - 2/3.

1emploi direct = 2 emplois indirects.

Donc, fiscaliser  à hauteur de 1% les bénéfices, les salaires, et chaque transaction d'entreprises appartenant à des secteurs inexistants ou peu présents en France.

Ceci bien-sûr de pour attirer et de les développer.

Smartphones, tablettes, semi-conducteurs, dalles d'écrans, LED, alimentation bio, production/distribution de biogaz carburant et d'isobutène, chimie verte, transports de fret ferroviaire et fluvial, 5G, robotique, drones, logiciels, jeux vidéos, imprimante 3D, start-up, crowdfunding, capital risque, systèmes optiques, mécaniques de haute précision, verre photovoltaïque, centrales bois en cogénération, turbinage des conduites d'eau et de gaz, chauffage et climatisation solaire thermique, trains pendulaires, 3D mapping, hologrammes, et même des roues à aubes, des microturbines et des puits canadien...

Le but étant de créer 2 millions d'emplois défiscalisés et en dehors des règles du code du travail actuel, pour en créer 4 millions fiscalisés,.

Mettre en place la semaine de 33h, avec 4 journées de 8h15. Contrepartie, autoriser le travail du dimanche partout en France, contre contrepartie, il n'y aura plus de 200 à 300% les dimanches travaillés, mais des heures supplémentaires bonifiées de 1% toutes les heures.

pendant un même mois, ce pourcentage commence à 16% pour les heures supp de la 2e semaine, puis 31%%, et enfin 45%.

Ce qui donne de 1 à 15% (1ere semaine), 16 à 30% (2e), 31 à 45% (3e), de 46 à 60% (la 4e semaine), négociable par entreprise (ça peut être 1% du quart d'heure).

Mise en place de 4 repos décalés pour l'école, qui serait sur 4 jours également, mais avec suppression de deux mois de vacances scolaires.

Généralisation d'un 13e mois sous forme de vacances, limitation et dégressivité jusqu'à zéro des congés payés, à 3 fois le salaire moyen net mensuel, ainsi que la suppression des comités d'entreprises, pour financer la mesure.

Mise en place d'un salaire parental de 2200 euros net par mois dès le 1er enfant, et jusqu'à ses quatre ans, fin des crèches et de la prise en charge des accouchements.

Limiter le chômage à 1570 euros net (revenu moyen par habitant) sur une durée de trois mois.

Fin de toutes subventions aux entreprises (110 milliards par an).

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Write your opinion!