Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

lundi 13 février 2017

Alerte Invasion: Quand la Chine colonise les terres agricoles européennes!



 Concernant le sympathique journaliste de Vox Pop, qui a reçu toute la repentance du monde en héritage, je trouve cela dommage comme attitude, la leçon de morale est contreproductive pour son émission. Pour pour ma part, je suis né en 68, et non pas il y a 400 ans, et cela serait bien de cesser de vivre dans le passé, avec retour dans le présent.

Chines area
L'achat de terres agricoles par la Chine, et demain part d'autres pays, constitue un véritable crime à venir, car la financiarisation des terres agricoles à pour conséquence première, une spéculation sur le foncier.

Ajoutons que demain il n'y aura plus d'agriculteurs, seulement des fermes usines avec des salariés et des actionnaires à Pékin ou à Ryad.

 Le processus de cannibalisation des agriculteurs ayant été enclenché avec la PAC, c'est cette dernière qu'il faut tuer avec la cohorte de fonctionnaires supranationaux européens qui l'anime.

D'abord, ne plus autoriser la vente de terres agricoles qu'aux seules personnes physiques voulant vivre d'une exploitation. Limiter ce permis d'acheter, aux seuls ressortissants des pays membres ayant adoptés la mesure.

Une limite de 100 hectares maximum pour un couple, parait être raisonnable, avec une autorisation d'endettement pour le foncier, allant de 1% du prix de vente pour l'achat d'un hectare, à 100%, pour 100 hectares, avec une limite sur la durée des crédits.


Mettre progressivement en place une production 100% bio pour l'alimentaire et le textile (lin et coton), afin d'éviter l'écroulement des cours en surproduisant, ainsi que la concurrence déloyale de produits importés hors U.E.

Ne plus pratiquer que l'élevage extensif avec interdiction de la viande de cheval, et interdire des culture comme le maïs, très gourmand en eau, engrais et pesticides chimiques.

Recycler la totalité des déchets verts pour en faire des biocarburants (biogaz et isobutène), augmentant ainsi les revenus des agriculteurs.

Replanter des haies qui stopperons l'érosion des sols, tout en produisant des déchets.

L'Union de la désunion
Autoriser les produits dérivés de couvertures sur les prix des matières premières agricoles, permettant aux agriculteurs de s'assurer en cas de mauvaises récoltes.

En finir avec la nourriture industrielle, en n'autorisant pas plus qu'un seul intermédiaire pour la commercialisation de tout produit alimentaire!

Et normalement, escargots, écrevisses, grenouilles, truites et saumons sauvages, vont faire leur grand retour, générant ainsi une nouvelle économie, tout en participant à contenir les prix d'une alimentation de très haute qualité.

Et c'est bien sur cette qualité alimentaire, que se feront les plus grosses économies sur notre système de santé, ainsi que sur la suppression des coûts liés à la pollution environnementale.

Plus, l'économie des fonctionnaires de l'U.E., qui ne servent à rien!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Write your opinion!