Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

samedi 28 janvier 2017

#Penelopegate .... L'image de la semaine!

Welcome at Fillon-Land

2 commentaires :

  1. Si le paradoxe de la politique est de désunir les hommes pour mieux les réunir et ensuite de se servir des faiblesses de ses hommes pour mieux s'en servir,ont peut dire que l'ont est dans un concept négatif.
    Comment se fait-il qu'il y ait toujours dans un parti politique ,un moment ou un homme qui va vouloir en détruire un autre ,pour précisé ,l' homme à abattre est souvent le chef du parti .là c'est sur nous sommes en pleine négation,non .
    On peut donc affirmé que c'est le nombre qui fait la be^te et dire que c'est la faute à ceux qui vont permettre à cet homme de trahir le chef.
    Donc le nombre fait la force et en tant que minorité n'ayant pas fait E.N.A mais plus puissant en nombre nous pourrions nous unir pour faire la différence ou pour changé les choses,si nous nous unissons de la manière dont les hommes politique nous dé unissent,ont n'est sur de gagné.Est ce que notre concept de vie basé sur le pouvoir le sexe et l'argent n'est pas complètement obsolète ,ont n'est en droit de se le demandé .

    RépondreSupprimer
  2. Le pouvoir, le sexe et l'argent = pulsions primaires, et nous ne sommes que des bêtes! Maintenant, une majorité ayant la même condition sociale, n'est pas une majorité! Nous déterminons en fonction de nôtre culture, goûts et envies... Et non en fonction de notre portefeuille! Ce que la gauche n'a jamais compris!

    RépondreSupprimer

Write your opinion!