Méli-mélo d'opinions géo-politiquement incorrectes, caricatures et vidéos, in french and english!

jeudi 1 décembre 2016

Fillon ou l'hyper vote de l'ultra bourgeoisie mondialisée !

Et pour l'auteur publié dans le Figaro, il y a aussi la liberté d'écrire n'importe quoi !

Fillon représente le vote ultra bourgeois mondialisé, actionnaire dans des groupes internationaux, et administrateurs de ces grands groupes, qui mangent les petits fours dans les ambassades, qui ont l'école gratuite pour leurs 5 enfants, y compris à l'étranger, et qui touchent à fond les allocs aux frais des autres, des gens qui délocalisent pour mieux réimporter, et qui en prime dégueulasse la planète sans aucun état d'âme !


Et pour ces gens-là qui ne pensent qu'à leur gueule et seulement tout pour leur gueule, nous ne sommes que des esclaves corvéables à merci !

Mais cette bourgeoisie est totalement stupide du haut de son arrogance, elle va accoucher de Marine présidente, tellement c'est contreproductif de tout vouloir pour soi en méprisant totalement l'autre !

Regardez-le, le petit clerc de notaire, petit commis de l'état à vie, on dirait un moine stalinien qui va mettre en route sa purge en affichant le sourire narquois du gars qui se paie votre tête à l'idée de la souffrance qu'il va pouvoir vous infliger...

Moine, curé, prêtre, prélat, pasteur, rabbin, imam, leur arme de destruction massive, c'est le verbe qui trompe et abuse les masses !

Mais en 2016, je doute très fort que les masses soient assez maso pour voter cancrelat Fillon !

Donc les sondages sont encore faux, et à moins de la percée d'un 3e candidat, qui sera partit de très bas comme Fillon, ce sera du Marine présidente !

Mais n'oublions pas que c'est cette fausse élite formée au droit romain dans de soi-disant grandes écoles républicaines, qui est propriétaire des instituts de sondages et des médias.

Rome, triomphe de la guerre et de l'esclavage...

Surtout, évitez de faire triompher les prélats romains si vous êtes un gentil !



FIGAROVOX/TRIBUNE - Les critiques sur un vote de classe fusent à l'encontre de François Fillon. Pour Vincent Coussedière au contraire, le député de Paris a choisi de labourer le terrain de la liberté, ce qui lui permet d'être populaire sans être populiste.
lefigaro.fr|Par Vincent Coussedière

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Write your opinion!