Méli-mélo d'opinions géo-politiquement incorrectes, caricatures et vidéos, in french and english!

mardi 4 janvier 2011

Bonne année 2011 à tous!



Bonjour et bonne année, année qui commence avec une éclipse solaire de toute beauté, Madame la Lune ayant décidée d'afficher sa luminescence au détriment de monsieur Soleil.

Les Normes auraient-elles décidé de jouer un tour pendable à la suprématie de la gent masculine, en affichant à la face du monde en ce début d'année, ce symbole au combien féminin?

C'est fort possible, car je les croie forts facétieuses après que Bertha nous ai assaisonné de neige Pour fêter Wheinachtsmann comme il se doit et que Nidhögg rongeant Yggdrasil, réveilla le chant d'Eyjafjöll (é ja fiol), attendant que son grand frère Katla, sonne la charge...

Il m'ai avis que les dieux d'Asgard ont envie de reprendre la main, en commençant par chasser de leur ciel, ces volatiles bruyants et polluants que sont les avions des hommes (fuyez les actions des compagnies aériennes et achetez les sociétés qui font de l'antigel)!

Hortefeux va finir de manger les derniers cheveux qu'il s'est déjà arraché!

Et ce n'est certes pas Dame Soffia et Dame  Edda qui me contrediront...

Faut dire que chez les Ases, les femmes ont leur mot à dire et qu'elles sont tout, sauf faciles!

En effet, ces deux charmantes sorcières de leur état, ont pour mission de protéger le protecteur d'un dénommé Roland, lui-même héritier des marches de Bretagne et d'une certaine épée "Durandal", car il y a du sang ancien qui coule en lui...

Alors là, les auteurs, respectivement Jarry et Lemercier, ont réussi à réussir le tour de force de concilier païens et chrétiens ainsi que l'Histoire et la mythologie.

Tout simplement parce que tout tient la route, pour ne pas dire le pont arc en ciel de ce brave Heimdall...

Et en plus, le graphisme est superbe, mélange de neige féerique avec pour éclairage les feux de Hel, où la "sombritude" (oué, j'ai osé) côtoie l'illuminé divin, j'en redemande donc et vivement le tome 3!

Entends-tu voyageur des limbes immatériels de l'internet, le sifflement de Dragvendill, entends-tu le chant des épées et la danse des boucliers lorsque les guerriers forment  la mêlée, c'est le temps ou les Normes tissent la toile de la grande épopée, le retour de l'âge d'or des Héros, là où les hommes de fer, ne peuvent que se briser avant que d' échouer sur les sombres rives de leur funeste destinée...