vendredi 28 octobre 2011

Tintin à tous les rayons chez BD-FUGUE

Bonjour, le petit post du jour pour vous parler encore une fois de Tintin, qui, et c'est bien normal fait la Une et le plein d'entrées au cinéma.

Et donc, nos amis de chez BD-FUGUE ont décidé de faire à l'occasion de cet évènement, une promotion de l'intégralité de l'oeuvre d'Hergé, ce qui est à coup sûr une chance pour tous ceux qui n'ont pas encore notre petit journaliste dans leur bibliothèque...

Mais en plus, il y a la sortie de l'album du film, dont je ne peux pas encore vous parler, puisque je viens tout juste de le commander.

Et donc, encore une nouvelle rencontre à venir avec notre héros favoris, dont on arrive décidément pas à se lasser!

Alors rendez-vous très vite chez BD-FUGUE!

Pour y aller c'est très simple, tu cliques plus bas, puis tu cliques à droite, et enfin, tu cliques tout droit...

jeudi 27 octobre 2011

Quand Spielberg prend le train pour Tintin...

Bon, y'en a qui sont jamais au courant!

 Pourtant je l'ai bien dit, ici même sur ce blog, Spielberg a pris le TGV Thalys spécial Tintin au départ de Bruxelles, pour arriver avec son staff à la Gare du Nord.

Et ça se passe hier, mais heureusement pour les distraits, tel ce jeune homme à la droite de mon texte, bd-blogeur a récupéré les vidéos...



BD-BLOGEUR Tapis Rouge à la gare de Bruxelles... par bd-blogeur
 
 

Ensuite il y a eu l'interview, pardon la conférence de presse in french...


Conference de Presse avec spielberg - Les... par bd-blogeur
 
Et enfin, les journalistes font la critique du film, leur boulot quoi...



Tintin, très bonne critique du Figaro sur... par bd-blogeur
 
voila, c'était la séquence du bd-blogeur spécial Tintin, à plouch les bd-blogéistes!

dimanche 23 octobre 2011

Mode d'emploi pour succomber à un succulent Succube...


Gros post aujourd'hui, pour vous parler des Succubes, de Lilith, Roxelane et de la traite des blanches.
Alors comme ces sujets sont très très vastes, j'ai fait une synthèse du tout à partir de Wikipédia.

Que cela ne vous empêche pas de lire cette excellente série de Mosdi de Vincentiis publié chez "Secrets du Vatican"


Vous connaissiez les Francs-maçons, les Illuminatis et autres sectes d'illuminés visant à gouverner le monde par des moyens occultes et inavouables depuis des lustres, et bien on ne vous avez pas tout dit!

L'ordre des Succubes, gouverné par Lilith, lui, est là depuis l'antiquité pour imposer sa marque en toute volupté.
A savoir que notre héroïne, du nom de Roxelane, a réellement existé.


voir: http://fr.wikipedia.org/wiki/Roxelane


Un succube est un personnage de légendes. Démons qui prennent la forme d'une femme pour séduire un homme durant son sommeil et ses rêves, les succubes servent Lilith et ont pour mode d'action la séduction des hommes. Leur pendant masculin est l'incube.

Des légendes racontent que le succube prendrait l'apparence d'une femme défunte et, faisant croire à la résurrection de celle-ci, s'accouple avec son bien aimé. Une autre dit que les succubes punissent les hommes pour leur traîtrise en les charmant puis en les abandonnant.



Le succube est de nature ambivalente, puisqu'il est à la fois redouté et désiré. « Ce qui fait l'horreur, c'est le désir, et le désir devient monstre » ; pour cette raison, on le retrouve à la fois à la source de songes et de cauchemars, notamment pendant le Moyen-âge.
Le terme succube vient du mot latin succuba qui signifie « concubine ». Il ne désigne le démon femelle qu'à partir du xvie siècle, par rapprochement avec le terme « incube 
Une autre étymologie le fait dériver du latin classique sub, « sous », et cubare, « coucher » : « qui couche sous » ou « être couché sous ». C'est un mot masculin, parfois employé au féminin.

Lilith surpasse rapidement les succubes, servantes attitrées de Lucifer, sans en être une elle-même. Elle y obtient vite le titre de « Première démone », la préférée de Lucifer. Mais, l’épouse de Lucifer, Grande maîtresse des servantes appelées succubes, n’a par contre aucune autorité sur les démons mâles (beaucoup plus nombreux) placés sous l’exclusive férule de son époux, fils de Satan. Une nouvelle fois, elle se venge en le trompant abondamment. Lui la trompe à son tour avec Ève. 
Des prières et objurgations multiples tentent de la maintenir dans ces profondeurs océaniques pour l’empêcher de troubler la vie des Hommes et particulièrement des jeunes Hommes (par définition, encore peu expérimentés), sur terre. Mais ces prières, assez efficaces de jour, perdent de leur force au début de la nuit. Lilith, aidée, propulsée par toutes les forces du mal, en profite pour sortir des Abîmes. Les mères et les jeunes mariées doivent tout faire pour éviter de laisser leur fils et époux seuls aux abords du crépuscule. Car alors, devenus une proie facile pour cette démone, toujours à l’affût, ils seraient entraînés, directement, vers la débauche pour toujours.

Lilith serait rousse, sombre de teint, aux yeux noirs ou brun foncé, d’après la tradition talmudique, Ève serait châtain (voire blonde) au teint et aux yeux clairs : « Je suis Ève, la claire »,


À ce propos, le tableau de John Collier Lilith (en 1892), représente une Lilith, au teint et cheveux clairs, qui pourrait tout aussi bien s’appeler Ève (épisode du Serpent compris). De fait, les sorcières sont rousses, d'ailleurs les roux et les blonds étaient sacrifiés dans l'antiquité par les egyptiens, et même les vaches chez les Hébreux.
Moralement comme psychiquement, Lilith fonctionne alternativement comme image du démon sexuel et comme femme fatale, stérile, là où Ève est davantage vue comme la femme docile à l’homme, aussi idéale que génitrice.
http://mythologica.fr/demon/belial.htm
Lilith n’était pas qu’une femme, c’était aussi Celle qui savait, surnom qui lui fut donné par Bélial à cause de sa grande intelligence.
En tant que femme supplantée ou abandonnée, au bénéfice d’une autre femme, Lilith représente les haines familiales, la dissension des couples et l’inimitié des enfants.
Dévorée elle-même par la jalousie, elle tue les nouveau-nés allant jusqu’à les dévorer, s’enivrant de leur sang. Si la garde des mères est trop vigilante, Lilith déterre leurs cadavres, les vidant de leurs entrailles, ne laissant que quelques fétus de paille.
Toujours selon la Tradition juive, Lilith, punie par la stérilité, pousse Satan, déguisé en serpent, à pervertir Ève en la possédant charnellement. De cette union, naît le premier être humain ombiliqué (doté d’un nombril contrairement à ses divers parents) : Caïn qui commet le premier meurtre sur Terre, en tuant Abel, son propre frère. Ainsi, Lilith, est quadruplement vengée : à travers l’homme trahi (Adam), à travers la mère bafouée et trompée, à travers l’enfant perverti devenu assassin (Caïn) et quatrièmement par l’enfant tué. Bien au-delà de la vengeance, Lilith peut jouir du mal pour le mal.

Notre innocente Roxelane, est donc enlevé de son village natal par des Tatars afin d'être vendu comme esclave.

La traite des esclaves blanches est essentiellement liée à la culture du harem, celle de l'ère ottomane en particulier.



Les esclaves européens proviennent de rafles lors d'expéditions en Europe, essentiellement des pays bordant la Méditerranée, des territoires sous domination ottomane et des pays voisins de ces territoires, mais aussi du Royaume-Uni et parfois d'Europe du Sud. Ils étaient ensuite exposés sur des marchés, castrés (y compris les enfants), puis achetés par des commerçants pour être revendus en terre d'islam. La plupart de temps, c'étaient des sultans qui approvisionnaient leurs harems en esclaves.

Au xe siècle, le perse Ibn al-Faqih écrit : « De la mer occidentale, arrivent en Orient les esclaves hommes, Romains, Francs, Lombards et les femmes romaines et andalouses ».

Du temps de l'Empire ottoman, les femmes très blanches, principalement des Circassiennes, étaient très appréciées.


A lire: 
http://fr.wikipedia.org/wiki/Traite_des_Blanches

Sainte Bathilde 

A savoir, au  VIIe siècle, la reine de France Bathilde, elle-même ancienne esclave et par la suite canonisée, aurait, selon la tradition, jugulé l'esclavage dans les royaumes francs en interdisant le commerce sur ses terres. Plus tard, Louis X le Hutin, roi de France, publie un édit le 3 juillet 1315 qui affirme que « selon le droit de nature, chacun doit naître franc ». Officiellement, depuis cette date, « le sol de France affranchit l'esclave qui le touche ».

http://fr.wikipedia.org/wiki/Esclavage_au_Moyen_âge


Marché aux esclaves par Gustave Boulanger
A noter aussi le commerce des Radhanites qui a grandement favorisé l'esclavage depuis l'antiquité jusqu'au Moyen-Âge, ces commerçants étant l'interface entre l'Occident et l'Orient qui le plus souvent étaient en guerre.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Radhanites









A ne pas louper si vous passez par la France entre le 23 novembre 2011 et le 31 mars 2012, l'exposition "Sorcières, mythes et réalités" au Musée de la Poste, 34 bv de vaugirard, 75015 Paris, métro Montparnasse. 

vendredi 21 octobre 2011

Objectif Tintin

Salut moussaillon...

L'Institut National de l'Audiovisuel (INA) met en vente sur son site des épisodes radiodiffusé de plusieurs aventures de Tintin. A écouter donc...

http://boutique.ina.fr/

Et en plus, pour tous les collectionneurs, vous pouvez commander sur le web les figurines de l'univers d'Hergé, avec des livrets inédits, des passeport sur les personnages et des documents d'archives...

Bref, les grands enfants que nous sommes, vont être comblés pour ce Noël!









Petit extrait du film...


OBJECTIF TINTIN par bd-blogeur
Et un autre...

The Adventures of Tintin The Secret of the... par bd-blogeur

jeudi 20 octobre 2011

Que siffle Durandal sur la Marche de Bretagne

Sentant sa fin approcher, Roland tenta de briser Durandal sur un rocher, pour éviter qu’elle ne soit prise par l’ennemi. Mais la lame resta intacte et fit éclater la roche, ouvrant ainsi la brèche de Roland


Son nom est probablement la traduction en langue germanique du nom français Roncevaux :

« ronce » (en français) = « doorn » (en néerlandais ou en flamand) = « Dorn » (en allemand) ;

« vaux » (pluriel de « val », en français) = « daal » (en flamand) = « Thal » ou « Tal » (en allemand) ;

donc « ronce - vaux » (en français) = « doorn - daal » (en flamand) = « Dorn - Thal » (en allemand).

La similitude entre « doorndaal » ou « Dornthal » et « durandal » a peu de chance d’être accidentelle. Charlemagne parlait un dialecte germanique et non une langue romane.

Mais pourquoi c'est-y donc que je vous dis tout ça?

Et bien, parce que la saga continue avec la publication du tome III de "La Marche de Bretagne" par Jarry (j'adore Jarry) et Lemercier...

Alors, c'est difficile d'en parler tant l'histoire est complexe, Les scènes se déroulent en simultané, les personnages évoluent dans des dimensions différentes et l'intrigue se noue telle les racines d'Yggdrasil se lovant autour du serpent Nidhögg.

Une chose est sûr, les hommes ne sont que des hommes, et leur quête est celle du pouvoir, tandis que les dieux, eux, dans un Occident qui se christianise, ne cherchent peut-être qu'à survivre et les démons avec...

La multitude d'intervenants aux intérêts divergents relancent en permanence le rythme de cette Histoire passionnante et haletante, à lire absolument!



J'aime beaucoup aussi le style de "Lemercier" qui est très doué pour les détails et les paysages, on en regrette le format (qui est normal) de la BD, et il serait divin (tant qu'a faire) que les éditions Soleil fasse un album très grand format avec cette série...


Voici son blog:






Bande annonce Durandal - la Marche de Bretagne -... par bd-blogeur






Quant à l'ami Yarry, il est très prolixe, et la mythologie est à coup sûr son cheval de Troie (pour ne pas dire son dada) pour envahir vos bibliothèques.

Entre l'anneau et l'épée que pouvait-il bien rester?

Toc, toc, toc, le Marteau fait sa fracassante Entrée!

Des hommes et dieux qui est l'oublié?

Les nains et les Orcs sauront la mémoire vous réveiller...

Car il faut symbole porter,

Pour et par les peuples être acclamé!

Une Elfe et un tigre-Nénuphar pour vous accompagner...

A la victoire vont vous mener

Tous Ensemble, grande destinée assurée!
______________

Et je termine par "Du Tolkien en BD, quelle belle idée!

Et il y a un jeu de mot dans le texte, qui saura le dévoiler?









Tu n'as aucunes idées ami lecteur de ce quoi je veux te parler, et c'est bien là l'essence de la nouveauté!

Découvre ce royaume où les rois sont forgerons, et du mystère, peut-être, en détiendras-tu la clé, et sache bien que la taille ne détermine en rien la grandeur du guerrier...

Et à ce jeu, te voila bien intrigué et bien attrapé par ta curiosité, et moi je n'ai plus rien à ajouter, cours donc vite acheter la BD où tout est relaté...

PS: J'ai une grosse petite faiblesse pour le Tigre-Nénuphar, j'en veux un pour Noël!










mercredi 19 octobre 2011

De Super Boxeurs à Real Steel!

Vous connaissez Super Boxeurs?

Bon, c'est vrai que ça date de 1985 (rhhoo, déjà), BD qui se déroule dans le futur, et où des boxeurs bardés de technologies s'affrontent pour asseoir le pouvoir politique des puissants, et je vous la conseille...

Ce petit aparté pour vous présenter le dernier film avec Hugs Jackman, qui justement fait combattre son boxeur, toujours dans le futur, mais cette fois-ci, ce sont des robots qui chaussent les gants...

Je n'avais pas entendu parler de ce film, et donc je ne l'ai pas vu, mais comme il a l'air bien ficelé, je vous passe la bande-annonce...



    vendredi 14 octobre 2011

    Un petit coucou à tous les BD Blogeurs...


    Un petit coucou à la blogosphère bédètesque repérée à partir de mes statistiques.

    Commençons par "Le Prix du Blog" http://www.prixdublog/ ou Révélation Blog, dont voici le descriptif et dont le but est évidement de causer BD, mais aussi de favoriser l'émergence de jeunes talents!

    Et c'est bien une chose dont ce monde à foutrement besoin par opposition justement aux Jeans-Foutres qui le gouvernent!

    Depuis 2008, le Festival International de la Bande Dessinée, dans le cadre du Pavillon Jeunes Talents®, remet un prix récompensant trois jeunes auteurs de bande dessinée issus du blog, nouveau support qui a permis de révéler ASEYN , et lui a permis d'éditer son premier livre, ABIGAIL, suivi en 2009, par LOMMSEK qui a depuis publié LA LIGNE ZERO , toujours chez VRAOUM. En 2010 ce fut Lilla dont le livre LES BIDOUMANES sort cet automne et en 2011 ce fut Aspirine, qui travaille à son premier livre dans son laboratoire secret.


    Chaque édition ayant un thème, cette année, c'est sous le signe de la PIRATERIE que la révélation blog va naviguer...


    Continuons avec le FestiBlog  http://www.festival-blogs-bd.com/  ,pour cette année c'est terminé, mais soyez prêt pour l'année prochaine...
    Le Festiblog en images


    Chaque année, le Festiblog invite jusqu'à 200 auteurs de blogs bd venus de partout (France, Belgique, Suisse, Angleterre, Mexique, Roumanie, Québec...) à rencontrer le public au cours de dédicaces gratuites et d'animations diverses.
    Cette vidéo réalisée lors de la 5e édition par la journaliste Veeny vous permettra de découvrir cet événement qui aura attiré plus de 7000 visiteurs en 2 jours...



    FESTIBLOG 2009 - Cinquième Edition!!!! par VeenyIRL













    Et terminons par "Le Fil Rouge, qui n'est rien d'autre que la grande chaîne des blogs BD...


    Pour participer, rien de plus simple:

    vous devez avoir un blog BD.

    téléchargez ce fichier . Ce fil rouge sera le lien entre tous les dessins.

    Dessinez sur ce fichier votre personnage (celui qui vous représente sur votre blog).
    Faites ce que vous voulez de la ligne (coupez-là, tordez-la, transformez-la,cachez-là, peu importe) mais conservez absolument une trace du fil à droite et à gauche au même endroit (soyez précis).

    Quand c'est fait vous me le renvoyez à  : mailto:cubik@festiblog.com%20target=
    Avec dans le sujet du mail "la chaîne des blogbédéistes".

    Le fichier doit être au format .jpg .png ou .gif
    en 72 DPI 350px sur 450px.

    Mettez dans le mail l'adresse de votre blog et le pseudo avec lequel vous souhaitez apparaître.

    Si toutes ces conditions sont respectées je mettrai votre dessin dans la chaîne avec un lien vers votre blog.

    A vous de jouer.

    Et pour consulter le site historique de la grande chaîne, là où tout a commencé, c'est par là.

    Source: http://www.festival-blogs-bd.com/la-grande-chaine-des-blogs-bd.html#ixzz1almpkrNL



    J'ajoute que l'époque est difficile, la crise, la récession, et tout le toutim, donc si vous voulez éssayer de gagner un peu de sous avec votre blog (c'est pas garanti), c'est par là...





    www.zanox.com



    Et j'allais oublier l'excellent Webring de la bande-dessinée, EuroBD, très bon pour faire connaître votre blog!

    http://www.eric2.net/eurobd/index.html


    jeudi 13 octobre 2011

    Les Naufragés d'Ythaq, tome 9, l'impossible vérité!

    Tout le monde connait Ythaq bien-sûr!

    Non? Vous ne connaissez pas?

    Bon, c'est un peu normal vu que c'est une île qui ne figure sur aucunes cartes.

    Enfin plutôt une planète où les vaisseaux intergalactiques s'échouent régulièrement avec leurs passagers et équipages.

    Mais c'est du brigandage que voila m'sieurs dames! Il y a des échoueurs des Charentes où du Médoc sur cette fichue planète!

    Sauf que les bâtiments juste crachés n'intéressent pas ces vils maroufles, ce sont les passagers qui représentent la plus-value, non pas pour leurs bijoux ou leur Or, encore moins pour exiger des rançons, fruits d'un dur labeur exercé par d'honnêtes pirates, non, non et non, l'explication en serait beaucoup trop simple...

    Sur cette planète moyenâgeuse où vous pouvez vous faire bouffer à tout moment par un type à tête de lézard, il y a des joueurs à l'insu de leur plein gré, joueurs qui ont des pouvoirs, et il y a aussi des pions et un maître du jeu!

    Et aux dernières infos, des militaires sont arrivés pour faire sauter la planète (décidément, ils ont toujours le mauvais rôle)!

    Mais quelle est la raison de tout ceci, quel est le but de ce jeu aux conséquences cataclysmiques pour toute une planète et ses habitants?

     La réponse se trouve dans le tome 9, qui clôt cette fantastique saga que représente les naufragés d'Ythaq, et donc, "L'Impossible Vérité", à lire très vite chez BD-fugue again!



    Et pour tous les amoureux d'Arleston et de Floch, ne vous inquiétez donc pas, ce n'est que la fin d'un cycle, l'aventure va continuer...







    Et une bonne adresse si vous aimez les belles images



    Les Chroniques de Légion, tome 2








    ça sort hier, mais le 13 est un bien meilleur chiffre pour Vlad!

    si vous avez commandé sur le web, et que le livreur sonne après minuit...

    surtout!

     N'OUVREZ PAS...




    mercredi 12 octobre 2011

    Batman live from Paris Bercy








    Batman Live à Paris Bercy et Nantes

    A l’occasion des prochaines fêtes de fin d’année, ne manquez pas le spectacle Batman Live, mettant à l’honneur le célèbre super-héros de Gotham City comme vous ne l’avez jamais vu !

    Beaucoup plus qu’une simple comédie musicale, Batman Live est une véritable super-production aux multiples effets spéciaux, 85 artistes et techniciens et un budget colossal de plusieurs millions de dollars. Un spectacle exceptionnel à vivre en famille ou entre fans du héros.

    Dans le cadre de la tournée World Arena Tour, Batman Live sera joué en France à 8 reprises auPalais Omnisports de Paris Bercy du 21 au 25 décembre 2011 puis 7 reprises au Zénith de Nantes Saint-Herblain du 28 décembre 2011 au 1er janvier 2012. Voir horaires des représentations ci-dessous.

    Les billets pour Batman Live sont déjà disponibles avec MesTickets.Com

    Réservez dès maintenant, Batman Live pourrait se jouer à guichet fermé !

    Spectacle Batman Live : réservez ici votre billet

    BILLETTERIE BATMAN LIVE

    Batman Live : informations pratiques

    Prix des billets

    Paris Bercy : de 29,60 € à 59,80 €

    Zénith de Nantes : de 33,00 € à 55,00 €

    Horaires des séances

    Paris Bercy : mercredi 21/12 à 19h, jeudi 22/12 à 15h & 19h, vendredi 23/12 à 19h, samedi 24/12 à 11h & 15h, dimanche 25/12 à 11h et 15h

    Zénith de Nantes : mercredi 28/12 à 19h, jeudi 29/12 à 19h, samedi 30/12 à 15h & 19h, dimanche 31/12 à 11h & 15h, lundi 1er janvier 2012 à 15h

    L’histoire du spectacle Batman Live

    Il a fait une promesse sur la tombe de ses parents. Débarrasser la ville des criminels qui les ont assassinés. Le jour, il est Bruce Wayne, milliardaire philanthrope, la nuit, il est ...Batman!

    Batman Live met en scène les personnages de la mythique bande dessinée : Batman, Robin, Alfred, Le Joker, Le Sphinx, Catwoman, Le Pingouin, Double Face et Harley Quinn dans les décors emblématiques de Gotham City, du Manoir Wayne, de la Batcave et de l’Asile Arkham.

    mardi 11 octobre 2011

    2012, et pourquoi pas le Déluge? 2012, and why not the Flood?

    Aujourd'hui je vais vous présenter une BD paru au cours de cet été pluvieux et qui justement va nous mettre les pieds dans l'eau, puisqu'il sagit ni plus ni moins que du thème du déluge.

    Mais là, en l'occurence, il s'agit aussi d'un retour vers le futur, puisque l'histoire se déroule à une époque postérieure à la nôtre et comme de bien entendu, post-apocalyptique, ce qui ne doit pas nous empêcher de revisiter un peu les fondamentaux en relisant les bases de notre histoire.



    La race humaine était devenue décadente, à un tel point que Zeus décida de provoquer un déluge. Il choisit Deucalion et Pyrrha, les seuls humains justes pour construire un bateau qui accueillera les animaux. Le déluge dura 9 jours et 9 nuits.



    Quand Deucalion et Pyrrha retournèrent sur la terre ferme, ils se cachèrent le visage, et jetèrent derrière eux des cailloux. Les cailloux lancés par Deucalion se transformèrent en hommes, et ceux lancés par Pyrrha se transformèrent en femmes. Le premier homme se nommait Hellèn, d'où la civilisation des Hellènes (source http://www.egypte-antique.com/grece/cosmo.php).

    A savoir également que les tablettes en écriture cunéïforme  de Mésopotamie en parlent  à travers l'épopée de Gilgamesh.

    Le récit du déluge figure sur la onzième tablette. Il est fait par un homme, Utanapishtim, qui dit avoir été informé par le dieu de la Sagesse que l'assemblée des divinités a décidé de détruire l'humanité...

    Là où ça ce complique un peu dans notre aventure, c'est que les auteurs, respectivement Pona et Hervas, aiment bien mélanger la mythologie en y ajoutant un Jason (sans les argonautes pour le moment) et une sirène ou un ange (puisqu'elle tombe du ciel) dénommée Normaée.









    Mais notre Jason, qui est un peu gitan des mers, est beaucoup plus intéressé par l'Or que par la Toison (quoique)...

     Ce qui n'est pas vraiment facile dans ce monde où pullulent des Léviathan, serpents très certainement élevés aux hormones dans des eaux qui doivent se situer non loin de Fukushima.

    A cela s'ajoute une bande de néo race supérieur (encore) et d'autres quidams en descendance directe de l'équipage du Hollandais Volant sortis tout droit du film Pirate qui en plus obéissent à leur reine qui est très certainement apparentée à Circé, mais qui s'appelle Coriolis, et là, je vois pas les fées, heu, l'effet du pourquoi du comment, mais bon, c'est en deux tomes...



    J'adore ce mélange des genres, j'adore le graphisme, à commander très vite chez BD-Fugue.



    lundi 10 octobre 2011

    BD-BLOGEUR adoubé à Chambord par François 1er

    Quelques petites photos de mon week-end, vous allez me dire, "Quel rapport avec la BD", ben si vous êtes dessinateur/trice, regardez bien les costumes et la déco...

    L'allée des reines
    "complotistes" complotant!
    Shadow chapelle
    Purple meditation

    Flou follement fou

    La valise, la valise...




    Si ce genre de manifestation vous intéresse, voici l'adresse d'une association qui est très spécialisée sur le sujet

    http://www.lebaldeversailles.com/

    Et la devise et le symbole du Roi François Ier

    "Nutrisco et extingo"

    Une croyance populaire prétend que la salamandre est capable de vivre dans le feu et d'en activer l'ardeur.

    L'image de la salamandre a été popularisée par François 1er qui tenait ce symbole de son père Charles d'Angoulème. Ce dernier y avait ajouté une devise en italien "Nutrisco il buono, spingo il reo" qui signifie: "je protège les bons et punis les méchants".

    François 1er transforma la devise en "Nutrisco et extingo" qu'on peut traduire par "je l'entretiens et je l'éteins". Ce prince adulé des femmes avait voulu, parait-il, faire allusion à sa flamme amoureuse.

    La salamandre de François 1er traversait un bûcher tout en crachant de l'eau par la bouche, par la suite les copistes, mal informés, ont transformé l'eau en flammes...

    source: http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20080407193353AA5qfJ8


    Une petite animation 3D pour débuter la semaine

    Quai des Bulles à Saint-Malo les 28, 29 et 30 octobre 2011


    Quai des Bulles à Saint-Malo

    L'affiche du festival, réalisée par l'invité d'honneur, Rabaté (Ibicus)


    Quai des Bulles à Saint-Malo Du 28.10.2011 au 30.10.2011




    Les 28, 29 et 30 octobre aura lieu le très joli festival Quai des Bulles à Saint-Malo.
    Voici la liste des auteurs qui seront présents en dédicace sur le stand Glénat (planning bientôt en ligne ici) :


    Glénat
    Georges Bess (Le Vampire de Bénarès)
    Pascal Bresson (Seznec)
    Didier Convard (Gardiens du sang)
    Boro Pavlovic / Christian Perissin (Les Munroe)
    Didier Poli / Diane Fayolle / Guillaume Dorison (Le Petit Prince)
    Mathieu Lauffray (Les Chroniques de Légion)
    Sylvain Vallée (Il était une fois en France)
    Marc-Antoine Boidin (La Guerre des Sambre)
    Arleston / Melanyn / Vincent (Chimere(s) 1887)
    Philippe Wurm (Lady Elza)
    André Houot / Jocelyne Charrance  (Hamelin)
    Serge Fino (Les Chasseurs d’écume)
    Mario Alberti (Les Chroniques de Légion)
    Tébo (Captain Biceps)
    Fabien Nury (Il était une fois en FranceChroniques de Légion)Lucien Rollin (Nakara)
    Jean Dufaux (Lady Elza)


    Vents d’Ouest
    Djian / Régis Loisel / Vincent Mallié (Le Grand Mort)
    David Etien (Les Quatre de Baker Street)
    Karl T. (La Poussière des Anges)

    Drugstore
    Julien CDM (Business is Business)
    Herval (La Contessa)
    Corbeyran / Pierre Taranzano (Les Thanatonautes)
    Liberatore (Les Onze Mille Verges)
    Elian Black’mor / Carine M. (Sur la piste des dragons oubliés)
    Fred Vignaux (L’Appel des Légendes)


    Le site du festival : www.quaidesbulles.com






    vendredi 7 octobre 2011

    bd-blogeur passe par la Chine

    A l'instar de Tintin, bd-blogeur voyage beaucoup, du moins sur le web.

    Alors aujourd'hui je vous invite à découvrir un peu de la bande-dessinée chinoise qui s'appelle le Manhua et signifie "images enchaînées".

    Commençons par un reportage TV de France24 au festival BD d'Angoulême 2011 sur un collectif d'auteurs chinois dénomé "Special Comics".





     Historiquement, la bande-dessinée chinoise porte également d'autres noms, "Lianhuantu" pour les livres illustrés (romans graphiques, en général un dessin par page) et "Lianhuanhua" qui représente plutôt la bande dessiné classique, en Chine, le gouvernement la considérait comme un art de masse et l'utilisait pour la propagande.


    Zhang Leping

    Sanmao

    Les dessinateurs les plus connus sont Zhang Leping (1910 - 1992) avec "Sanmao" 三毛 (petit garçon qui aide les enfants des rues) et Fang Cheng 方成 dont les styles ressemblent à "la ligne claire" de Hergé (créateur de Tintin et donc du célèbre "Lotus Bleu, mais aussi des non moins célèbres Quick et Flupke").

    voir: http://en.wikipedia.org/wiki/Zhang_Leping




    Et puis un grand merci à Monsieur Albert, professeur français qui enseigne la langue chinoise, pour son judicieux conseil m'invitant à découvrir la trilogie autobiographique "Une vie chinoise" sur un scénario de Otier et des dessins de Kunwu Li, édité chez Kana dans la collection Made in.



    Ces trois albums que je n'ai pas encore lu ont des noms très évocateurs, "Le temps du Père",  "Le temps du Parti" et "Le temps de l'argent".

    Ils  décrivent la vie sous Mao, raconté par le petit garçon dont est tirée l'histoire, puis de l'évolution de la société chinoise après la mort du président (1976) qui doit vivre dix mille ans, et enfin la nouvelle révolution capitaliste à partir des années 80...




     
     
     


    Culturetainment [S.1] [E.20] - La BD Chinoise... par mensup
     
     
     

    Juge Bao

    Et donc pour conclure cet article spécial Chine, le héros le plus populaire là-bas, c'est le Juge Bao, personnage historique vivant au moyen-age et incorruptible justicier parcourant la pays avec son fidèle garde du corps au grand coeur, Zhan Zhao, et de son page Bao Xing...