Méli-mélo d'opinions géo-politiquement incorrectes, caricatures et vidéos, in french and english!

mardi 28 septembre 2010

Travis contre les cyberneurs!

Bonjour amis lecteurs!

je reviens de vacances et je remarque que le blog commence à avoir des fidèles d'ici et de là, ce qui provoque chez moi une poussée de bonne humeur.

N'hésitez pas à laisser vos commentaires, qui n'en doutez pas, sont les bienvenues.

Mais bon, revenons à nos moutons...

Je me demandais bien avec quelle bd j'allais amorcer cette rentrée, quand une info parmi d'autres s'est imposée dans ma tête.

figurez vous, qu'un virus ravage actuellement les installations informatiques des compagnies iranienne, électriques, pétrolières, gazières, etc, etc...

Le méchant s'appelle "Stuxnet" et laisse perplexe les experts car il est selon eux, sans précèdent.

Il fait partie des maliciels, ce que j'ai traduis naïvement par "qui fait du mal".

Mais la vraie question qui se pose est, qui?

Qui a pu concevoir ce tueur et le balancer sur des objectifs qui sont apparemment ciblés.

Jusqu'à présent seuls les états se livraient à des guerres informatiques, mais dans le cas présent, l'hypothèse que des multinationales soient responsable est très sérieusement envisagée.

Et là, boum, ça flash dans ma petite tête, et les idées s'enchaînent, Travis, les cyberneurs, le Minotaure, Baxter & Martin, Transgénic et le protocole d'Oslo...

Bien sur , si vous n'avez pas lu la BD, vous ne captez rien à tout ce que je vous raconte, ce qui en soi est une bonne raison pour le faire!

Mais, dans ma très grande bonté d'âme, je vous en livre ("je vous en livre" humour, jeu de mot, ouarff, bonne humeur ce matin) un petit bout.

Voila, c'est quand la réalité rejoint la fiction, et que des multinationales plus riches que certains états se livrent des guerres avec leurs petites armées privées, et bien sur, des politiciens où qu'ils se trouvent dans le monde, à la solde des grands groupes.

Et la dessus, une Intelligence Artificielle encore plus méchante que les méchants débarque et rackette tout le monde, sinon paf, c'est la guerre mondiale!



En plus elle commence par pirater une station spatiale capable de provoquer des ouragans en  introduisant dans l'enceinte des nanos mercenaires dépendants et donc sous son contrôle.



L'ensemble étant truffé de techno avec un graphisme très sympa, bref c'est Travis, c'est du bon, le seul bémol étant cette dominance sous jacente de la pensée unique où les "gentils" sont forcément des agents secrets travaillant pour la très progressiste "U.E.", et ça, ben ça fait quand même gros cliché...


video
interview de Fred Duval