Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, cartes, graphismes, et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

dimanche 19 décembre 2010

Weihnachtsmann

Vive le vent, vive le vent, vive le d'hiver... C'est sur cet air que le Père Noël descend du ciel sur son char à rennes, sifflotant dans les cheminées pour mieux aller remplir vos petits souliers...

Mais toute première chose, je m'insurge contre la non obligation de construire une cheminée pour tous nouveaux logements, mettant ainsi en péril et par ces temps de crise, une PME pluri-millénaire!

Mais d'où vient-il ce papa Noël?

La plus part me répondrons béatement, ben c'est la naissance du petit Jésus.

Mais non, mais non, remarquez bien que notre héros à la barbe de Wotan et le char de Thor, originellement tiré par deux chèvres, mais bon, il paraît que les rennes, ça consomment moins.

Remarquez bien aussi que les lutins, c'est assez voisin des nains comme petite bête, tout en étant aussi dur à la tache!

Et donc, il célèbre la fête du milieu de l'hiver, la Midtvintersblot du lutin Julenisse un autre de ces innombrables noms.

Pour être carrément chauvin, je citerais aussi le dieu celte Gargan (qui donnera Gargantua chez Rabelais).

Il serait le fils de la déesse Belisima qui restant vierge aurait été fécondée par l'esprit  du dieu Belenos (je me marre, par Toutatis).

Grand mangeur, coureur de jupon, bagarreur, un peu benêt mais au grand cœur, il mena une vie d'errance.

associé par les Gaulois à la lutte contre les envahisseurs romains. Il aurait été conservé, même chez les populations christianisées, comme symbole de résistance. Il aurait ainsi prêté main forte contre les Anglais durant la guerre de cent ans (ce qui est assez logique, puisque Jeanne d'Arc elle-même se rendait sous l'arbre aux fées).

Les religieux qui s'étaient attelé à christianiser définitivement l'Europe de l'Ouest ont lutté contre cette survivance d'un autre âge et l'ont associé à Satan. Les bénédictins ont ainsi affublé au Haut Moyen Âge les païens du sobriquet de Gargantuates, "ceux de Gargan". (plus d'infos sur Wikipédia)

Tout ceci pour vous dire que Noël est bel et bien une fête païenne,  honorant le solstice d'hiver!

Et donc, restons dans le paganisme avec 3 bd traitant du dit sujet.

La première, c'est Hypatie d'Alexandrie, femme érudite, vivant dans la ville du même nom.

Philosophe, astronome et mathématicienne, elle sera lapidée par les chrétiens avant d'être découpée en morceaux, puis baladée dans la ville pour finir brûlée par ces derniers.

La seconde, c'est l'histoire de l'anneau des Nibelungen, revu et visitée dans la saga "le Crépuscule des Dieux".

A ce propos, avez-vous déjà vu une éclipse, quand madame la Lune fusionne avec monsieur Soleil.

Quand la Lune est pile poil au centre, l'anneau de feu célèbre l'union des deux astres déifiés, comme quoi la bague de mariage,  pratiquée dans nos églises, n'est peut être pas trop catholique...

Enfin, troisième et dernier album, le tome 3 du "Chant des Elfes", dans une vison surprenante de la bataille des champs Catalauniques, où Attila, en plus d'être un fléau de dieu (décidément) s'y cassa les dents, qu'ils avait fort longues disait-on...




Enfin, puisque c'est Noël, faites-vous plaisir!

Voici la collection "voitures et véhicules fantastiques" du monde de Blake et Mortimer et c'est chez Hachette avec tout plein de cadeaux.




 Joyeux Noël à tous!