Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

lundi 6 décembre 2010

Good-morning Laos, bye bye le monde...



Pourquoi je vous montre la bande-annonce de l'excellentissime film Air América avec Mel Gibson?

Et bien en fait, because, once upon a time (scusez mon accent), ils y avaient des pilotes qui n'existaient pas, qui pilotaient des avions qui n'existaient pas, échangeant des cochons qui n'existaient pas contre de la dope qui n'existait pas, sur des pistes d'atterrissages qui n'existaient pas, le tout se situant au Laos, qui existe bel et bien.

Et donc, ces avions qui n'existaient pas, appartenaient à la compagnie "Air América", propriété officieuse de la C.I.A, sont le thème central du tome 20 de l'histoire Secrète, "la porte de l'eau".

La magie des cartes est toujours aussi omniprésente, les avions et les pistes en sont tout peinturlurés.

Sinon rien de vraiment nouveau dans ce tome, Erlin est toujours branché prophéties et cette fois-ci, c'est celle des Papes et l'on reparle encore de 2012, normalement les prochains clients sont Nicolas Van Rensburg et Baba Vanga (bon, j'ai la flemme, je vous laisse chercher un peu).

J'y ai quand même appris que le mot "apocalypse", signifiait révélation et non pas fin du monde, ce qui quelque part est un peu moins flippant que la première traduction (on progresse, on progresse).

D'ailleurs c'est fort logique, car, sachez, jeunes padawans qui me lisez en ce moment, que l'ère du poisson (autrement dit, l'ère des chrétiens) s'achève, bientôt l'ère de la connaissance (internet) apporté par l'ange du même nom, du coup les masques tombent et le voile du mensonge se déchire et va finir à l'état de string..



Allez, puisque c'est la fin du monde version seventy's, on se quitte en musique...

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Write your opinion!