lundi 29 novembre 2010

Le nouveau BDM est arrivé...

La bible des bédéphiles vient de sortir pour les millésimes 2011/2012, dedans l'argus officiel de ses 100.000 albums.

Xavier & Delaby chez Maghen!

 Delaby nous plonge dans la Rome antique , avec son 8ème chapitre de sa cultissime saga Murena (ed. Dargaud), et Xavier nous invite à le suivre, à travers sa nouvelle série Nomade, les aventures de Gauthier de Flandres, chevalier sans cause.

Cette exposition présentera de magnifiques planches encrées, ainsi que de splendides mises en couleur de Jean-Jacques Chagnaud pour la série Nomade et de Jérémy Petiqueux pour Murena.

Vernissage vendredi 03 décembre à 19h.

Galerie Daniel Maghen
47 Quai des Grands Augustins
75006 Paris
Téléphone : +33(0)1 42 84 37 39

BD et Archi plus qu'un mois...

Bon pour les plus vi... Heu, pour les plus cultivés d'entre-nous, il ne s'agit pas d'Archie Cash, mais bel et bien d'architecture et de BD.

Cette exposition, vous pouvez encore l'admirer au palais de Chaillot,  cité de l'architecture et du patrimoine,1 place du Trocadéro, 75016 Paris, métro Trocadéro, et ce jusqu'au 2 janvier 2011.

150 auteurs, 350 oeuvres  de la fiction, de l'utopie et de l'imaginaire à ne manquer sous aucuns prétextes donc.



Cité de l'architecture et du patrimoine bd
envoyé par bd-blogeur. - Regardez plus de courts métrages.
 
 
 
 

samedi 27 novembre 2010

1, 2, 3, Largo... Sinon rien!

Bon, la bourse se casse la "goule" dans la foulée de l'euro qui part en quenouille, car les banques ibériques pourraient faire défaut sur un petit 300 milliards de dettes et tout le monde crie, ouille, ouille, ouille!
Du coup, certaines bourses remontent, mais plutôt au niveau des amygdales. De son coté Obama fidèle à lui même, nous sort du "cool man", i have a dream and  yes we can, et se met à  imprimer des billets de Monopoly,  croyant (c'est le mot) multiplier les petits pains, c'est vous dire que nous ne sommes pas sortis de l'auberge qui, cette fois c'est sur, est espagnole!



Y'a un moment faut savoir dire stop!

 Et oui, l'or, y'a que ça de vrai!

De leur coté les belges (car de tous les peuples de la Gaule ce sont les belges les plus braves, dixit Jules) impriment du Largo Winch à tour de bras et à tout moment je m'attend à une pub Dupuis, du genre, "stop monkey money! buy Largo!", tant il est vrai que le papier BD risque de valoir plus que le papier monnaie.

Hors donc le héros s'appelle Largo et il est milliardaire. Vous vous dites encore un patachon et vous avez raison, car sa vie est une sinécure (l'agence tous risques en plus) dont il se cure, entre deux destinations exotiques à bord de son jet privé, piloté par une sino (tendances lesbo) qui affiche un joli bon petit 90b au compteur(respectons la législation). Cette fois-ci, la lecture nous apprend que M. winch possède quelques rafiots frétillants dans des eaux boueuses qui se trouvent être troubles en sus, et apparemment peuplées d'obscurs individus pas très nets aux sombres intentions. D'où certainement le titre de l'album qui s'intitule "Mer Noire" (et en plus ça se passe à Istanbul). Rajoutez à cela que c'est un anglais qui administre la division maritime et dites-vous bien que Trafalgar n'est pas loin! Et effectivement, le rosbeef (apparemment pas très tendre) en bon "Nelson"  se fait dézinguer dès le début et c'est là que l'histoire commence vraiment (normal pour un début). Donc je ne vous en dirais pas plus, sauf que la suite, elle, s'intitulera "Colère Rouge", et que le scénariste s'appelle bien Van Hamme et pas Stendhal...

Le dessinateur lui, se nomme Francq et pour les vingts ans de leur héros, les deux compères ont fait un album en marge qui justement s'intitule "1990-2010 images en marge". Le contenu n'est composé que de dessins dont la plus part sont inédits mais toujours d'une très grande beauté. De l'Art-Book à consommer sans aucune modération donc...

Cliquez sur l'image pour l'agrandir





Et comme jamais deux sans trois, voici la méthode Largo Winch de Jean-Marc Lainé. un livre où nous pouvons suivre pas à pas les étapes de la création de l'album éponyme. Du scénario en passant par les repérages jusqu'à l'impression finale, tout, tout, vous saurez tout sur Largo Winch, avec en prime un dvd inédit, "il était une fois Largo Winch".



 
 



 

mercredi 24 novembre 2010

Ventes aux enchères chez Drouot



Samedi 11 décembre 2010 à 13h30

DROUOT RICHELIEU - SALLE 9

9, rue Drouot - 75009 PARIS

Téléphone pendant l’exposition et la vente : 01 48 00 20 09

Vente aux enchères publiques de
DESSINS ORIGINAUX • PLANCHES
ALBUMS RARES • ALBUMS DÉDICACÉS
 
Christophe FUMEUX
E XPERT
cfumeux@wanadoo.fr
Tél : + 33 (0)6 09 43 79 34
 
François DOUGIER
francois.dougier@wanadoo.fr
Tél : + 33 (0)6 07 73 00 36
 
Exposition publique à Drouot Richelieu
Vendredi 10 décembre 2010 de 11h00 à 18h00 et le matin de la vente de 11h00 à 12h00
 

mardi 23 novembre 2010

Concours - Blake et Mortimer




A l'occasion de la sortie du second tome des dernières aventures de Blake et Mortimer : "La Malédiction des trente deniers", scénarisé par Jean Van Hamme et dessiné par Antoine Aubin, BDGest et les éditions Dargaud vous proposent de gagner 10 albums.




Et viva el révolucion, Tintin 1936!

Buenos dias mi caro, jé t'écris depuis le Havre où jé dois m'embarquer sur lé paquebot Ville-de-Lyon, à destination de notre beau pays lé San Theodoros.
Jé été retardé par doux flics, les Doupont ou Doupond, jé né sais plous. Mais comme ils né sont pas bien malins, jé leur ai fait croire qué la statoue volée était oun réplique.Ici c'est la grève, le front populaire a gagné les élections sans même pas oun petite boumbe à faire sauter. Pays de barbares où ils ne respectent rien. Heureusement jé pou rencontrer sir Bazil Zaharoff dé la souciété Vickers-Armstrong. Il revient d'Espagne et d'Italie où il a fait de bonnes affaires et nous aurons les soulfateuses comme prévou. Pour lé financement, jé vou mister Chicklet, qui consent à nous faire, grâce à la General American Oil,  oun avance sour les foutours  bénéfices des champs pétrouliers du Gran Chapo. Jé t'envoie oun photo d'oux sour lé microufilm. Il y a aussi oun petit problème, un jeune reporter du nom de Tintin mé file lé train. Il s'est déguisé mais jé l'ai reconnu. Jé m'en débarrasse pendant la traversée. Ton Ramon qui t'aime comme oun frère, et viva la révolucion et viva lé yénéral Alcazar! Caramba!

Voici donc la lettre que Ramon, bandit et révolu -tionnaire sud américain envoya à son ami Alonzo en mai 1936. Cette lettre est archivée à la DST et votre dévoué serviteur a dû joué de toutes ses relations pour y avoir accès. Note que vous pouvez aussi vous faire une idée de la situation de l'époque, si vous avez reçu tout comme moi, le troisième tome des archives Hergé.

Toutefois, il y a des réalités qui dépassent les fictions.
J'ai donc fait des investigations du coté de sir Basil Zaharoff  de son vrai nom "Zacharias Basileos Zarapoulos (ce qui a dû finir par Rastapopoulos) de chez Vickers-Armstrong.

Il est très intéressant de constater que déjà à l'époque (1900) la prise de contrôle de banques et de médias était bonne pour les affaires de marchands de canons.

Mais le plus marrant à sept décennies d'intervalles, c'est la ressemblance frappante entre Histoire et actualité. Je cite et n'en dirais pas plus.

Après un évènement qui le terrassa moralement, Sir Basil liquida ses affaires et entreprit de rédiger ses mémoires, et cette rumeur fit trembler le monde, tant les États et leurs chefs compromis dans les négociations tortueuses du marchands d'armes étaient nombreux. Les affolantes mémoires furent dérobées par un domestique, qui avait espéré faire fortune en révèlant les secrets de Grands de ce monde, ou bien en travaillant pour l'un d'entre-eux… La Police retrouva le manuscit et le rendit à son propriétaire en toute discrétion, moyennant finance aux policiers. Mais ces écrits dérangeants, cette ultime provocation, ce dernier pied de nez au Monde trouvèrent leur fin dans les flammes, lorsque le Baron Zaharoff les fit brûler, dégoûté semble-t-il de tout et de tous.

Vous pouvez lire quelques moments de la vie de cet homme sur Wikipédia.


Autre dossier de l'album en plus bien-sûr de l'intérêt ethnologique d'Hergé pour les peuplades dites primitives, le pétrole.


Plutôt que de vous en faire quarante pages, je vous suggère ces huit vidéos sur l'Histoire secrète du pétrole, certes le tout est assez long mais également fort intéressant.







Pour en revenir à Hergé, toujours aussi prolixe, il signe les aventures de Jo, Zette et Jocko dans un hebdomadaire français cette fois-ci, intitulé Coeurs Vaillants. tout en maintenant bien-sûr, le rythme du Petit Vingtième et ses diverses affiches et illustrations...

Nous somme en 1936 donc, c'est la guerre civile en Espagne, l'Italie envahie l'Ethiopie et Hitler réarme la Rhénanie.

L'heure est à la guerre donc et le monde en a conscience, même si l'on oublie la gravité des choses en lisant des bd.
Et donc, les aventures de Tintin, collent à leur temps, "les temps modernes" c'est d'ailleurs le titre du dernier film de Charlie Chaplin au cinéma.
Pour finir cette édition, je vous propose, dans la plus pure tradition journalistique, les cours de la bourse.



lundi 22 novembre 2010

Ma meilleure BD 2010!

Voici le moyen pour un flic moyen de prendre son petit déjeuner  à Manhattan en 2017.
Que je vous dise, les eaux ont un petit peu monté du fait du dérèglement climatique et Bruno, le dernier ours blanc vient de mourir, ce qui est très très fâcheux et contrariant, vu qu'en plus j'ai le même prénom!

Des fâcheux plutôt fachos ont en trouve aussi, mais là c'est en 1962 dans la jungle du Guatemala, du genre qui font zig-aïe sans toutefois avoir un lien de parenté avec Zorglub.

Je tiens à te rappeler ami lecteur, que tu peux te faire une idée des pratiques occultes de tonton Adolph et du III reich, en lisant sur ce blog la page d'août 2010 consacré à l'album "Le Grand Jeu", avec un dossier spécial Ahnenerbe.

Pour revenir à notre histoire, il y a un type dedans qui s'appelle Joseph Adams, et qui bosse au Mossad, et qui bien-sûr traque les nazis, ce qui pour le coup est un petit peu banal, voir totalement d'une totale platitude vous en conviendrez avec moi.

Mais voila t'y pas que le gars censé incarner le héros sans peurs et sans reproches, a une singulière façon de découper ses victimes et un goût prononcé pour l'hémoglobine, c'est plutôt ballot pour le quidam, ça tache et ça fait tache, et non, vous n'êtes pas dans Twilight!

Du coup, on retrouve notre inspecteur en 2017, dont sa tâche à lui est de retrouver un assassin d'enfants qui peins ses victimes en bleu, et encore non, ce n'est pas du Peyo.

Et donc, à la lueur de ce récit et de ces sombres personnages nous propulsant vers des cieux obscurs où le funeste est à venir, je me suis demandé, si les pluies de ce derniers jours, la prédiction Maya de 2012, la crise de 2008  et le dérèglement climatique n'étaient pas le fait de ces grincheux ayant décidé de pactiser avec le démon juste pour tuer le temps qui passe... Spéculations d'un esprit ayant des hauts et des bas comme ma grenouille sur son échelle, assurément! Il n'empêche, cela ferait un super scénario de bande-dessinée, surtout avec un esprit frappeur(à ne pas confondre avec rappeur, le plus souvent sans esprit mais violent lui aussi)!

Si en plus vous rajoutez le fait que les auteurs nous montre régulièrement un livre imaginaire dont l'auteur n'est autre Que H.P. Lovercraft, qui lui ne l'est pas, dites vous bien que nous ne sommes qu'au début du commencement de l'horreur la plus horriblement horrifique qui soit!

C'est la meilleure BD que j'ai lu cette année à avoir dans sa bibliothèque absolument!

Maintenant, ce qui une fois de plus est ballot, c'est qu'il va falloir attendre (hé oui, bali balo est un s...) la suite alors que l'album vient tout juste de sortir... c'est long d'attendre!

Ah, mais au fait, je ne vous est point décliner son titre!

D'ailleurs, histoire une fois encore de ne pas tomber dans la banalité la plus fastidieuse (surtout que le sujet fut déjà évoqué sur ce même blog), je ne le ferais pas...

Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'il ne s'agit pas de "la cité des eaux mouvantes" avec pour héros le jeune Valérian et dont l'action se situe dans un New York inondé encore une fois par les eaux...

Mais pourquoi vous dis-je cela, vous dites-vous?

Ce à quoi je rétorque d'un magistral... Et pourquoi pas donc?

Faudrait-il être totalement cartésien dans une histoire bourrée de monstres (et non l'inverse)?

A défaut de faire la promotion de l'album dont je fais la promotion (oui je sais, c'est compliqué), je vous ai fait un petit mixte (Valérian, Twilight, les Schtroumpsfs avec un zeste de Zorglub dont je n'ai pas trouvé la version allemande et sans toutefois oser vous rajouter "la famille Adam", mais seulement par manque de place) de choses dont je n'étais logiquement pas censé faire la promotion, puisque sans rapport directe avec l'édition présentement concernée, oui mais voila, je suis comme ça et en même temps un peu brouillon peut-être?

Allez hop, soyons fous, à la Zorglub...

Ecneuqés BUP!

Le retour d'Orlik!

Le retour d'Orlik et des monstrueuses machines de la "Guerre des Mondes" illustrés par Jacobs dans l'hebdomadaire Tintin de 1946, plus quelques petites babioles bien sympathiques...

Le tout par Pixi!

http://www.pixifolies.com/


A connaître...

mardi 16 novembre 2010

Ambulance n°13... ça c'est passé en 14...



L'Ambulance 13 - Cycle 1, Episode 1 2 - bd-blogeur
envoyé par bd-blogeur. - Films courts et animations.
 



Oups! Pour un site de Bd et d'Histoire, j'ai complètement oublié la sortie d'Ambulance 13 par Cothias (dont c'est le retour), Ordas et Mounier.

Et donc justement, nous sommes en 14-18, une ambulance sur le front est conduit par un jeune diplômé en médecine...
Quant à ma distraction, tout autant inguérissable que gigantesque, elle m'est fort utile, puisque le réseau de librairies Canal BD a eu la bonne idée de faire un album toilé à 1200 exemplaires (ils auraient pu faire 1300 pour le coup)!
Couverture inédite, ex-libris signé et numéroté, et huit pages de bonus...

http://www.canalbd.net/index.php?s=publications



A une époque ou certains veulent supprimer les cours d'Histoire, il très utile et instructif de se remémorer cette funeste tragédie que fut la Grande Guerre avec ses millions de morts et ses conséquences tout aussi dramatiques, ce pourquoi je vous propose ce film...







Car c'est à cela que servaient les ambulances hippomobiles de la Croix Rouge, à transporter les Gueules Cassées, infirmes ou fous qu'une république faiseuse de guerre, manipulatrice et ingrate, s'empressera d'oublier...

Ce sont certainement les mêmes mauvais gestionnaires mais excellents gestateurs de conflits à venir, qui aujourd'hui veulent encore une fois, oublier ces Gueules-la!





dimanche 14 novembre 2010

Janvier 2011, parution du tome 7 de l'ultime chimère

 Autre album qui va paraître le 26 janvier 2011 chez Glénat, le tome sept baptisé "les nuits" dernier ultime opus de la série "l'ultime chimère". Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, c'est l'histoire du roi Nemrod, qui, excellent chasseur voulut défier Dieu avec son arc et sa flèche (que du basique quoi). Le tout est transposé sur une période d'environ 2600 ans. Franchement c'est bien et je vous le conseille.
Vous pouvez déjà le pré commander chez Amazon, et en attendant, pour tuer le temps à défaut de tuer Dieu, une petite interview de son auteur.







L'Ultime Chimère - Tome 07
envoyé par bd-blogeur. - Découvrez plus de vidéos créatives.






La compagnie des ténèbres tome 1

Voici une nouveauté que je ne connais absolument pas (bon, en même temps c'est nouveau), cela s'appelle "la compagnie des ténèbres", De Patrick Galliano et Mario Milano chez Glénat dans la collection Grafica.

Le graphisme me rappelle celui de Giraud au bon vieux temps de Blueberry, quant à l'histoire, m'a tout l'air d'y avoir des cadavres pleins les placards, avec des trucs occultes, ça se passe en 2017 et en 1962, bon, je valide...











COMPAGNIE DES TENEBRES T1 / Bande-annonce
envoyé par GLENATBD. - Futurs lauréats du Sundance.






samedi 13 novembre 2010

1er janvier 1944, rencontre du 2ème type!

De gauche à droite sur la photo, Hergé et Jacobs.


 Aujourd'hui, je m'en vais vous conter une histoire belge, celle de deux amis soudés comme les doigts d'une même main, main armée d'un crayon à dessin.

Normalement, après "Tintin en Amérique, nous devrions être en  1934 avec les cigares du pharaon si je suivais une chronologie rigoureuse.Oui mais voila, j'ai l'esprit plus vagabond que moribond, et tel Valérian je me promène dans les couloirs du temps (roaaa, c'est "bô", c'est de "môa").

C'est donc le 1er janvier 1944 qu'Edgar Pierre Jacobs devint collaborateur coloriste et décoriste d'Hergé.
Déjà l'artiste s'était exprimé en 1943 dans l'hebdomadaire "Bravo" où il avait imaginé une suite à Flash Gordon victime de la censure allemande. De là est né le fameux "Rayon U", qui n'était que l'anti-chambre des aventures de Blake et Mortimer, où Lord Calder deviendra Blake, le professeur Marduk, Mortimer, et Dagon, Orlik.



 En 1946 l'éditeur Raymond Leblanc décide de lancer le journal de Tintin, Jacobs y propose "le secret de l'Espadon. En cette fin de guerre récente, là où il y a peu, les japonais capitulaient sous l'arme atomique, "le péril jaune" terme qui paradoxalement fut inventé par l'empereur allemand  le Kaiser Guillaume, était encore très présent dans les esprits. Le succès de cette bd franco-belge (la fameuse école) d'anticipation est immédiat auprès des jeunes et ne se démentira pas pour le restant de l'oeuvre à accomplir. Il faut dire que notre dessinateur en plus d'avoir un talent artistique certain avait une imagination débordante et un esprit visionnaire, l'armée américaine reprenant même son idée d'avion sous-marin!


La collaboration entre les deux grands fût fructueuse, et les clins d'oeil "Bdessinés" où l'on peut voir Jacobs et son noeud papillon furent nombreux! De tous ses albums, mon préféré reste "S.O.S Météores", celui certainement dont l'anticipation passée est devenue présente réalité. Car que cela soit le dérèglement climatique, la mise en cause du projet américain "Haarp" pour la tempête de 1999 sur les cotes françaises, ou les trois mètres de neige, que le gouvernement chinois a fait tomber sur Pékin l'année dernière, la fiction est bien atteinte par des évènements qui la et nous dépassent! Et pourtant, l'artiste vers la fin de sa vie était persuadé de ne plus faire que de la science-fiction pour grand-papa! Comme quoi, même les génies peuvent avoir tort!



Projet de Faust, personnage crée pour un opéra, 1922, déjà une pensée pour Orlik?

Car c'était un homme aux multiples talents, dessin, peinture, sculpture, opéra... Heureusement M. Jacobs que vous choisîtes la bande-dessinée pour vous exprimer, ce monde en fut avancé!

Voila à quelques jours de la parution du nouvel et dernier album de la malédiction des trente deniers, mon petit hommage à E.P.JACOBS, reconnaissez que je n'aurais pas pu attendre les dix années de production Hergé pour en parler...

Les sources et les images de cette page sont essentiellement fournie par la para-bd "Le monde de Edgar.P.Jacobs  de claude Le Gallo, aux éditions Du Lombard, 1984.




mercredi 10 novembre 2010

Un petit cadeau original pour Noël!

Voila, si vous voulez vous faire plaisir, ou faire plaisir à un tiers (par exemple l'auteur de ce blog, je dis ça, je dis rien), une vente aux enchères dont le thème est la BD va se dérouler (encore) à Paris.

Donc, rendez-vous ce samedi 13 novembre à 11h chez Artcurial, hôtel Marcel Dassault, 7 rond-point des Champs-Elysées, 75008 Paris (j'aurais de grosses lunettes noires sous la capuche de mon anorak polaire (restons discret).

Les estimations commencent à partir de 100/150 euro (Tintin et le Père Noël) et pour ceux que cela intéressent, les ordres téléphoniques sont possibles.

http://www.artcurial.com/pdf/presse/2010/cp-1875.pdf 

http://www.artcurial.com/fr/departements/bandes_dessinees/

 Une autre (ça n'arrête pas)  chez Khan-Dumousset (http://www.kahn.auction.fr/FR/departements.php?dpt=bd ) le 21 novembre 2010 et une encore sur le site  Banque-Dessinée ( http://www.banquedessinee.be/index.php ) le même jour.








 Lot de consolation si vous ne pouvez pas y participer, cette très belle pièce en argent de la Monnaie de Paris avec un livret "la marque du siècle" édité en 2004, le tout chez http://boutique.auracan.com/catalog/index.php le spécialiste timbré de la BD (ou peut être c'est l'inverse).

Dernière découverte pour moi cette semaine, le studio Golden Creek ( http://www.goldencreekstudio.com/ 
) qui va rééditer le piège diabolique en 499 exemplaires grands formats...

Et pour finir, j'en parlais hier, l'obscur seigneur Sith "Dark Van Hamme" va signer des autographes à la fnac de Paris les Halles le 26 novembre à partir de 20h, n'oubliez pas vos stylos lasers et que la Force soit avec vous!

 Lot 309, GIRAUD Jean (né en 1938)
BLUEBERRY Encre de Chine, gouache et aquarelle de couleur pour une illustration réalisée dans les années 90. Reprend la composition de la couverture de l'album « Le bout de la piste ». Signée. 40,5 x 31 cm. Splendide. Estimation 15 000 - 18 000 €




lundi 8 novembre 2010

Le Groupe W

Si je vous dis "Groupe W" je suis sur que certains vont me répondre Wolkswagen, et ben pas du tout!

Un jour un obscur scénariste nommé Van Hamme et un dessinateur méconnu du nom de Francq se sont acoquinés pour créer un leurre, qui, une fois jeté sur la place public a très bien remplit sa mission!

  A savoir, détourner l'attention des médias des activités financières du Groupe Dupuis, employeur dès deux premiers.

il est vrai qu'un type qui possède une île (bon d'accord elle n'est qu'au large de la Croatie),qui fraude le fisc, qui à des comptes numérotés partout sur la planète ça attire la curiosité du journaleux/paparazzi, qui du coup ne peut pas s'empêcher d'en faire ses unes!

Et cela fait vingt ans que cela dure, un deuxième film va sortir en 2011, une série composée de huit diptyques est parue et l'album "Mer Noire" est pour le 12 novembre!






B.A. 2008

Bref donc l'opération "business" commandité par Dupuis et ses deux hommes de mains avec pour homme de paille un certain Largo Winch n'est pas près de s'arrêter...

Poussant la manipulation jusqu'au bout, les protagonistes de cette histoire n'ont pas hésité il y a peu à faire visiter un faux/vrai domicile parisien appartenant à leur créature!

Je vous en dirais plus dès que j'aurai reçu le dernier album... Mais en attendant, chut, vous ne me connaissez pas...