Méli-mélo d'opinions, vraiment très géo-politiquement incorrectes, caricatures, cartes, photos et vidéos... You can to translate in English... Welcome!

dimanche 22 août 2010

L'Histoire secrète volume 18: "La fin de Camelot"

Ce volume nous rappelle  des évènements qui ont participé activement à l'Histoire du XX ème siècle et dont deux des principaux personnages deviendront après leur mort de  véritables légendes. J'ai nommé Howard Hughes et John Fitzgerald Kennedy plus un troisième du nom de Charles Manson, tristement célèbre pour avoir fait assassiner Sharon Tate, la femme du cinéaste Polanski. Enfin, dernier protagoniste, un certain Lee Harley Oswald et une certaine balle magique.
Commençons par le Roi Jaune.

Howard Robard Hughes, né officiellement le 24 décembre 1905, meurt complètement fou le 5 avril 1976.

Ayant hérité à 19 ans de la fortune familiale, il sera homme d'affaires, mais aussi aviateur, producteur de films et constructeur aéronautique.

Très actif en politique, on disait de lui qu'il faisait Amérique , il entretiendra également des liens avec la mafia, pour finalement craindre la Cosa Nostra comme la peste.

Hughes qui rachètera plusieurs casinos à Las Végas y finira sa vie, cloîtré dans une chambre d'hôtel, entouré d'un personnel uniquement mormons et dirigeant la totalité de ses affaires par télex et par téléphone, phénomène sans précédent dans l'histoire.

Il passa les huit dernières années de sa vie alité toute la journée en regardant des films, vivant nu, drogué à la morphine puis à la codéine (on lui avait prescrit de la codéine pour soigner des douleurs squelettiques liées à un grave accident dans un avion qu'il pilotait). Il ne coupait jamais ni sa barbe, ni ses cheveux, ni ses ongles.

À 70 ans, il avait perdu dix centimètres en taille et ne pesait plus que quarante kilos, souffrant d’insuffisance rénale, de malnutrition, et atteint d’une syphilis tertiaire qui lui avait endommagé irrémédiablement le cerveau. Sa mort fut annoncée le 5 avril 1976. On ne put l'identifier que par ses empreintes digitales, complétées de témoignages sur l'honneur de son personnel.

C'est aussi Howard Hugues qui a inspiré le créateur de Marvel en créant son personnage Iron man, un homme riche puissant, atteint d`une maladie et donc plus humain et le seul des personnages à être "humain" et sans mutations. D'autre part le personnage de Tony Stark est un grand séducteur tout comme Howard Hugues.

Voir: http://aviatechno.free.fr/constellation/hughes.php

video


L'assassinat de JFK soulève encore bien des questions restées sans réponses. Le plus hallucinant est cette fameuse balle magique, qui nous dit-on le plus sérieusement du monde, a dévié deux fois de sa trajectoire initiale pour finalement éclater le crane du président... Mais au fait, le tireur était il bien le vrai Oswald?




video
Assassinat JFK épisode 1 sur 3


Planche où sombre dans le lac Tahoe, um mystérieux sarcophage.



Charles Manson était il le deuxième tireur? C'est en tout les cas ce que nous affirme la BD pendant que le film "JFK" à voir et à revoir, nous affirme qu'il y en avait trois!

video
Charles Manson 1 sur 3



Enfin, dernier personnage, Harry St. John Bridger Philby (né le 3 avril 1885 à Badulla, Sri lanka - mort le 30 Septembre 1960 à Beyrouth, Liban), également connu sous les noms de Jack Philby ou Sheikh Abdullah, fut espion britannique, explorateur, écrivain, et ornithologue. Il étudia les langues orientales à Cambridge où il fut le camarade de Jawaharlal Nehru. Son fils Kim Philby fut un célèbre agent britannique, agent double pour l'Union Soviétique.

Comme il le dit dans son autobiographie, il fut le "premier socialiste" à rejoindre l'Indian Army en 1907 à Lahore. Il apprit à parler couramment l'ourdou, le panjâbî, le baloutche, et l'arabe. Il épousa sa première femme Dora en 1910, avec Montgomery comme témoin


Les sources de l'Histoire secrète:

-L'aviateur: La vraie vie de Howard Hughes de Charles  Higham  chez Calmann-Lévy.

-Philby père et fils, la trahison dans le sang d'Anthony Cave Brown chez Pygmalion.

-Lee Harvey Oswald, affaire classée d'Anthony Frewin chez le serpent à plumes.