Méli-mélo d'opinions géo-politiquement incorrectes, caricatures et vidéos, in french and english!

lundi 30 août 2010

1932 Tintin en Amérique

L'album sera pré publié en noir et blanc dans le "Petit Vingtième" du 3 septembre 1931 au 20 octobre 1932.

Après avoir combattu le gang d'Al Capone au  Congo, Tintin arrive à Chigago où il se fait directement kidnapper par les maffieux de la prohibition.

C'est le seul album qui met en scène un personnage ayant réellement existé.



Lors de la création de l’album, Hergé voulait principalement faire tourner l’histoire autour des Indiens d’Amérique pour qui il éprouvait une grande fascination. C’est ainsi qu'il crée en une vignette un pamphlet dénonçant la violence faite aux Amérindiens. On y voit ainsi des soldats américains expulsant baïonnette au canon des Indiens tirant après eux leurs papooses, eux-mêmes traînant leurs poupées et ceci après la découverte d’un puits de pétrole pour lequel des surenchères financières étaient faites à l’explorateur blanc. Cette séquence ne fit pas l’unanimité quand l’album fut réédité mais il ne voulut jamais la supprimer.

L'histoire se termine par la victoire de Tintin, of course, dans le plus pur style des chutes hollywoodienne, où le héros victorieux est acclamé par la foule.



En 1946, l'album paraîtra en couleur.

La couverture gouachée de 1932, se vendra en 2008 aux enchères pour 780.000 euro. La gouache était la pièce maîtresse d'une vente consacrée exclusivement au 9e art. Elle comprenait en outre plusieurs dessins d'Hergé datant des années 1950.


Hergé n'aura dessiné dans sa carrière que cinq couvertures gouachées pour les aventures de Tintin, à savoir Tintin au pays des soviets, Tintin au Congo, Tintin en Amérique, Les cigares du pharaon et Le lotus bleu.

Puzzle chez Nathan




La gouache avait été originellement offerte dans les années 1930 à une vieille dame. Conservée dans une malle, elle n'en sort finalement que 50 ans plus tard pour être vendue à un collectionneur belge. Elle est cédée peu après à un collectionneur étranger qui l'a remit en vente.






3 commentaires :

  1. Fan de Tintin, je lis cet article avec un réel plaisir... Félicitation pour ce blog passionnant sur l'univers de la Bd!!
    En vous souhaitant une bonne continuation...
    La Thorencoise

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce commentaire très sympa, je suis en vacances en septembre, mais je me remet au boulot dès octobre.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour, comment ça va? A propos des papiers qui sont lancés par les fenêtres des immeubles et que l'on voit dans cette BD et aussi quand il y a de grands héros Américains qui parades dans New-York, SAVEZ-VOUS CE QUE C'EST? C'est tout simplement ce qui est dénommé: une TIKET PARADE. Les papiers qui servaient à faire cette pluie de gros confettis provenaient des pages de vieux bottins de téléphone déchirés en mille morceaux. Pas mal, non? A bientôt.

    RépondreSupprimer

Write your opinion!