vendredi 15 décembre 2017

Revitalisation des centres villes... Encore 5 milliards de brûlés pour rien! Sauf si...

Embouteillage Île de France


Depuis 50 ans, politiciens, banquiers, et BTP se serrent les mains pour bétonner, bitumer, concentrer, centraliser, et obliger le gaulois moyen à s'endetter toujours plus pour des biens immobiliers toujours plus chers, ou à prendre sa voiture pour se rendre au travail, obligeant ainsi les banlieusards à parcourir des milliers de kilomètres par an, consommant toujours d'un polluant pétrole importé malgré les progrès par les motoristes...


Chose logique, la cherté des m2, poussent toujours plus à résider toujours plus loin, saturant toujours plus les réseaux routiers, pollution, surconsommation, embouteillages, retards, centaines de milliers d'heures de travail perdues, vie de famille perdue, stress, accidents, maladies, divorces, échecs scolaires, voila le résultat du bétonnage planifié pour enrichir un microcosme qui a pris l'argent des marchés publics pour ensuite aller construire des tours chez les émirs et autres califes autoritaires...

Gare de Berlin
Interdire supers et hyper, et faire des gares les centres des villes, centres administratifs, zones d'activités industrielles et commerciales, dans un périmètre de 10 mn de marche à pied autour d'elles...

Train-tram
fluvial et rail pour le fret, plus trains pendulaires de villes à villes, et trains-tram pour relier les campagnes, ce qui devraient être déjà la réalité quotidienne des salariés avec le télétravail!

C'est Raffarin, premier ministre de Jacques Chirac, qui a refusé le train pendulaire Paris/Toulouse, pour le remplacer par le coûteux béton non rentable des gares de TGV inutiles!

C'est très enrichissant le pouvoir de décision quand on fait des affaires!

Pendulaire Alstom
Et le coup de Jarnac a très bien fonctionné, le train s'arrête toujours à Angoulême, mais en explosant le nombre de ses voyageurs, grâce aux con-tribuables de toute la France!

Sans compter l'importance des retombées pour la région Poitou-Charente, grâce aux coûts et à la durée des travaux du nouveau trajet...

"En 1978, après la démission de son père, il devient président de la société anonyme de crédit immobilier rural de la Vienne, structure fondée en 1956 par Jean Raffarin, puis affiliée au Crédit immobilier de France. Il fait fructifier cet héritage tout au long des années 1980, et devient, de fusion en fusion avec d'autres sociétés de crédit immobilier, président du Crédit immobilier de Poitou-Charentes, puis du Crédit immobilier de France Centre-Ouest."


Commerces en gare de Berlin
Bordeaux voit les prix de son immobilier exploser avec une rocade surchargée, et non, le TGV n'est pas un progrès qui est partagé par tous, vu que seuls les plus aisés financièrement vont en profiter.

Le plus grand nombre, lui, prendra sa voiture pour s'exiler dans la lointaine banlieue bordelaise... En gros, en large, et en travers de la gorge, ce qui c'est déjà produit avec l'île de France il y a 50 ans...

Gare de Hambourg
A l'époque c'était le RER, la solution moderne à tous les problèmes, avec ses quais centraux surdimensionnés pour accueillir le plus de gens possible... Aujourd'hui, le "A"...gonise!

Et mêmes les élus locaux du FN sont fiers du futur TGV Bordeaux/Toulouse, construit à grands coups de dettes, et grâce à une main d'œuvre majoritairement immigrée!

A ce niveau XXL de méga connerie toute républicaine, y'a plus d'espoir!

Gare de Bruxelles
Mais revenons à nos centres villes avec pistes cyclables, et colis légers livrés par cargos vélos, bien-sûr, il faudrait que l'état décide de décentraliser tous ses administratifs utiles, pour les répartir sur tout le territoire, chose aisée avec de la 5G procurant télétravail au télétravailleurs...

Bien-sûr, il faudrait commencer par équiper tous les châteaux d'eau (plus de 16000 en France), d'antennes 5G, et de les connecter à un câble longeant les voies ferrées, et en concurrence avec un câble longeant les autoroutes...

Gare de Berlin
Plus besoin de jouer les Drahi, de faire des dettes et des trous partout, pour connecter chaque foyer!

Août 2016, New York va relier Washington à grande vitesse, grâce à 28 rames pendulaires d'Alstom pouvant atteindre les 300km/h sur voies normales, pour 1,8 milliards de dollars...

730 km de Boston à Philadelphie, 3,5 millions de passagers par an...

C'est juste le trafic voyageurs entre la capitale de la super puissance mondiale, et de la 1ere place financière mondiale, ainsi que de leurs banlieues reliées à grande vitesse (Boston et Philadelphie)!

, exploitée par une SNCF endettée à hauteur de 44 milliards d'euros, et toujours facturés aux con-tribuables...

Carte Poitou-Charente
A comparer avec les 9 milliards d'euros de la ligne Tours/Bordeaux

Donc, avec 5 milliards pour les centres villes, plus 9 de la LGV, cela nous donne 14, avec un dollar pour un euro, soit 219 rames pendulaires au prix d'Amtrak, pour couvrir toute la France à 250 km/h de moyenne...

Plus les 15 débiles rames de TGV sur voies normales, pour sauver 500 emplois chez Alstom France, alors que le contrat américain en crée 400 à lui tout seul!

Triste gare de bordeaux
Cela nous fait 234 rames, avec des temps de transports inférieurs à 5h pour parcourir 1000 km, plus grande longueur de l'hexagone.

Je vous laisse imaginer ce que les 10% des plus riches habitants des provinces, pourraient faire en termes de loisirs week-end/hiver/été, avec un tel réseau de transports, ainsi que l'impacte sur l'économie, l'emploi, la pollution, les coûts sur la santé, les importations d'hydrocarbures, la productivité, la concurrence des prix immobilier entre villes pour le logement et les bureaux, rendant du pouvoir d'achat aux particuliers, et de la marge bénéficiaire aux entreprises.

Et en plus Manu, on contribue à sauver notre Great Planet!

Ha, évidemment, ça fait beaucoup moins de béton et de bitume...

Mais Vinci et Bouygues vont se goinfrer des 5 milliards d'argent encore public, pour soi-disant restaurer les centres villes... Il faut bien compenser la perte du marché envolé de notre Dame-des-Landes...

En attendant que Lilium Jet ne devienne la voiture des cadres-sup, et qu'Alstom soit dépouillée et bazardée par Siemens...

Merci qui?

MERCI MACRON, merci Macron, MERCI MACRON, merci Macron, MERCI MACRON, merci Macron, etc...

VAE VICTIS!