dimanche 4 mars 2018

Céline-Gallimard, où le combat des justes versets sataniques, contre la merde à venir des princesses syriennes...


... Et c'est là, que, Molière, fort courroucé par les petites fillottes du Thénardier Crémieux, cherchant à toujours tondre davantage le jardin que son aïeul à volé à nôtre Crémière de grand-mère, ressuscite de trois coups de Brigadier magique... Désespérant que la France avalasse encore une fois le lait tourné de ce beurre indigeste, qui rend tellement malade les autochtones de nôtre si beau cocagne, brocardé cocarde, depuis qu'une troupe de gourgandines princesses syriennes en rut majeur, s'est afférée à marier de force les prénoms pour qu'ils finissent en "âne"... Ceci, fin que de mieux régner sur un troupeau auquel elles promettent le retour de leur dieu solaire et sauveur, "Héliogabale", seul véritable messie selon leurs prophéties...

Héliogabal-chimie Gos-nique!

 My Three Mélusine...
Ce sont donc nos fées Mélusine, atterrées par le règne de cette méprisable dominante médiocrité, qui ont décidé de ramener l'auteur, tel un Phénix oiseau moqueur, afin qu'il réveille lui aussi la masse des gentils, si abrutis par les gourdins des antennes Caudines, de cette vilaine vulgate de faquins malandrins, qui vont jusqu'à imposer les droits, sachant que l'auteur en est le premier exportateur, mais chez les rats, même trente maudits deniers, ne sauraient indisposer...

Ishtar et Astartés
Choisissant de combattre les maux par les mots, voici l'extrait d'un dialogue entre la Marquise, légitime héritière de ses terres, et un vil traitre dénommé Cancrelat, maroufle serviteur du Mordor, qui n'aspire qu'à nous dépouiller de nos trésors...

Mais le sournois non dépourvu d'intelligence, sentant un vent tournant porter quelques odeurs nauséabondes à son nez de Cyrano-Pinocchio, se ravise pour mieux séduire la jeune belle femme, elle même bien décidée à donner de son cor, pour faire à nouveau chanter Durandal, et non disposée à pardonner aux Guillotin ayant vendu pierre par pierre, la Bastille et la France, tel un Palloy sans âme, transgenre mutateur d'Etat, échangeant la Nation pour faire fortune avec pour seule fausse franchise, celle de la maçonnerie...


"Gallimard, convoqué par l'Elysée, mazette, pas moins que rien que cela, la chose ne s'était plus vue depuis au moins les rois... Mais à part ça, tout va très bien Mme la Marquise... Comment, une police de la pensée? Vidocq aurait donc encore frappé? Mais d'où vous vient donc cette idée, et pourquoi pas une police des fake news, tant qu'on y est? Ha, j'en ris ma bonne dame...


Que dites vous? Un népotisme communautaire et inquisiteur est à l'œuvre, falsifiant l'Histoire, quand celle-ci ne sert pas ses intérêts...

Allons, allons, tout au plus quelques âmes perdues au fin fond d'un ministère...

Césars 2012
Une majorité de postes clés à la culture et à l'ORTF... Vraiment? 10 milliards d'argent public détourné tous les ans! Aucun éditeur ne voulant imprimer le succès book le Pen! Révélateur de l'affligente autocensure automatique "peur de déplaire au système"...


 J'avoue qu'à la lueur de vos dires, une lumière révèle notre bien triste réalité, et déchire le voile qui encore ce matin, obscurcissait mon esprit embrumé par l'encens des prélats levantins... Nous ne sommes donc que manipulés, pour mieux n'être que rackettés, et toute critique adressée aux escrocs, nous qualifie aussitôt de nazi bon pour l'échafaud, où un bourreau sans culotte, brave débonnaire égalitaire, nous attend de son sourire sans dents, pour nous raccourcir d'une tête dont le seul crime est de bien fonctionner!

Point G-win

Privilège que d'avoir un cerveau, comparé à la légion de cocus qui regardent France 2 le dimanche, tout en payant sans protester la dîme redevance, racket télévisuel pour voir des programmes poubelles, qui nuisent gravement à leurs neurones! Décidément, que "la merde à de l'avenir"... Tandis que chat qui s'en dédie, se dit, mais queues de homards à circoncire...



Ha... Céline! Quel prophétique prophète tu ferais si "ils" n'interdisaient tes versets en ligne..."

ça te nique versets...