samedi 3 février 2018

Bienvenue au pays du citoyen sans-culotte! Blaireau corvéable à merci... Abruti qui de tout temp, applaudit la fausse idole qui lui cause moult soucis!


Oyez, oyez, gentes blaireaux, et gentes "blairottes", venez nombreux acclamer votre nouvelle déité au stade dit "de France"...


Mais non, il ne s'agit pas de l'équipe de foot mondialisée, vendu comme nouvelle représentante de la Nation rebaptisée universelle, mais de votre "Manu" transnational, lécheur attitré des pieds du Mandarin, et qui va tout vous expliquer, pour tout comment mieux vous niquer, pendant que tous vous l'applaudissez!


Alléluia, alléluia, mes gentils petits blaireaux sans-culottes, nouveau bâton de maréchal destiné à être planté bien profond dans votre raie publique de postérieur, j'ai nommé, "la sécurité routière"...

Donc, venez très nombreux et en voitures, juste après la hausse de fiscalité sur les carburants, faut que ça flash dur pour vos dents...


80 au lieu de 90... 50 balles pour le stationnement, et cerise sur le gâteau, si tu téléphones à l'arrêt tu t'en prends une aussi!

Et oui mon gros lapin crétin de républicain, tu n'es que corvéable à merci!


Dire que tu bosses à l'année pour te payer ton Apple aux polluantes terres rares, et à l'obsolescence programmée...

Du coup, tu ne penses plus qu'à te venger, et balancer sur le net quelques vérités?

Que nenni, que nenni, mon pauvre ami, te voila face à la nouvelle Stasi, t'accusant de flagrant délire de fake news volontaire, passant ainsi sous les fourches caudines de l'inquisition médiatique étatique, tu te retrouves déconsidéré, humilié, et sans plus aucune crédibilité...

Pendant ce temps-là, les ploutocrates prélats du système, s'interrogent sur comment ramener ici et à nos frais, tous les terroriste qui ont rejoins Daech totalement librement pour y commettre leurs atrocités, tandis que les fiches "S" fourbissent leurs armes dans les cités...

Mais don't panic, pour ta sécurité, l'Etat préfère employer les gendarmes à te taxer!

Car il vrai que la route fait plus de morts que le terrorisme, et oui, déjà il y a les autocars, les camions, et les passages SNCF à niveau, qui à coups sûrs viennent gonfler les sordides statistiques, sauf qu'ils n'apparaissent pas très souvent dedans...

D'ailleurs, le stress quotidien du conducteur en retard n'apparait lui aussi nulle part...

Par contre, l'on sait que 70% des accidents ont lieu sur des nationales et des départementales, mais que la vitesse tue surtout dans les virages, alors que la somnolence tue dans les soporifiques lignes droites...


Il serait donc judicieux de réduire la première dans les courbes, avec mise en place de radars signalés aux automobilistes, alors qu'elle est utile pour réduire l'inattention des conducteurs sur les lignes droites!

Par ailleurs, il devrait y avoir un droit annuel aux chevaux DIN supplémentaires, lié à l'ancienneté en tant que conducteur assuré, de même que les véhicules de plus de 150 chevaux, devraient faire l'objet de stages obligatoires destinés à les maîtriser, avec une politique similaire pour les motos!


En outre, la fiscalité des carburants devrait être perçue par les communes, et financer l'entretien des routes, ainsi que tous les frais de santé liés aux accidents, plutôt que de faire payer de la TVA et des charges sociales lorsque l'on change ses pneus, amortisseurs, freins, et autres éléments de sécurité, avec impact garanti sur l'économie touristique...

Interdire les turbos pour les moins de 6 cylindres, pour avoir des véhicules moins nerveux, et aussi moins gourmands en carburants, puisque le non dit gouvernemental est de faire baisser les importations de produits pétroliers...

A ce sujet, biogaz et syngas, sont "the" bonne solution, avec le fret fluvial et ferroviaire plutôt que routier, en plus du télétravail, de la 5G, des trains pendulaires, des taxiports Lilium jet, tranches horaires souples pour les heures d'arrivées et de départs des administratifs des entreprises, ce qui en plus améliorerait grandement la sécurité quotidienne de tous les usagers de la route...


Sur le même principe, semaine de 4 jours, avec repos et vacances scolaires étalés, avec choix de plusieurs repos hebdomadaires dans les écoles ayant le plus grand nombre d'élèves, ainsi que fractionnement des classes en 2 en dehors des vacances de Noel, pour diluer les départs, et répartir les temps de vacances, ce qui permettrait de faire tourner l'économie 7/7, sans encombrements sur les routes, ainsi que dans les gares et les aéroports...


Mais c'est demander beaucoup de réflexions aux énarques de Bercy, qui font leurs primes et leurs carrières, par le biais du racket fiscal qu'ils imposent à leurs con-citoyens con-tribuables!


Troupeau de brebis, toutes corvéables à merci, servitude d'une masse à rades, où elle refait le monde en chantant liberté et égalité, tout en se faisant quotidiennement empapaouter!

Hé! Sans tête et sans-culotte, quand est-ce que tu souffle la trompette de la révolte?